Stepson Fantasies - Chapitre 8, le lendemain matin

3.3KReport
Stepson Fantasies - Chapitre 8, le lendemain matin

Chapitre 8 : Le lendemain matin C'est une œuvre de fiction. Tous les personnages fictifs ont 18 ans et plus. Merci de commenter après lecture.

Peggy a dormi tard. Elle était épuisée après sa journée avec Wanda puis la nuit dernière avec Hubby. Elle ne se souvenait même pas s'être endormie. Son corps était ravagé et maltraité, mais en même temps spectaculaire. Elle ressentait encore un pincement au cœur de ses parties féminines alors qu'elle se rappelait tout ce qu'elle avait fait et ce qu'on lui avait fait subir. Un sourire de salope se dessina sur son visage.

Elle dormait profondément quand mon mari s'est réveillé et s'est dirigé vers le bureau. Elle était surprise qu'il puisse se lever et sortir si tôt, mais ce grand projet qui lui a été décerné l'avait très énergisé. Elle est sortie du lit et a attrapé la chemise de Hubby de la veille et s'est glissée dedans. Elle n'a pris la peine de fermer qu'un seul bouton, juste pour le garder. Elle tituba dans la cuisine en espérant que le café était encore chaud. Elle en avait besoin. Elle se versa une grande tasse fumante, puis décida d'en verser une aussi pour Dana.

Quand elle est arrivée dans la chambre de Dana, ses mains étaient pleines, elle ne pouvait donc pas frapper. La porte était légèrement entrouverte, alors elle la poussa juste avec son genou et poussa à travers l'ouverture. La pièce était sombre, mais il semblait bien que trop de bras et de jambes dépassaient des couvre-lits. Peggy posa les tasses à café et alluma les lumières. C'est alors qu'elle réalisa qui était au lit avec sa fille. "Que diable? Se lever! Vous tous! Joey... Steve... Dana ! se réveiller!"

Les trois enfants étaient nus et en désordre. On aurait dit qu'ils avaient lutté avec des alligators toute la nuit. Au bout d'un moment, ils ont ramené une certaine conscience dans leur cerveau et ont réalisé qu'ils avaient été pris. Ils ont tous essayé de s'expliquer en même temps, mais Peggy a levé les mains et a dit « Stop ! Je ne veux pas en entendre parler ! Mets tes vêtements et rentre chez toi, Joey. Et toi, Steve, qu'est-ce que c'est ? Enfoncer ta demi-soeur ? Sortir! Va dans ta propre chambre. Alors que les garçons s'habillaient, Peggy leur a également dit : « Vous savez que c'est super secret, n'est-ce pas ? Personne ne ferait mieux d'apprendre à ce sujet si vous comprenez ma dérive ». Les garçons se regardèrent rapidement et ne purent retenir un sourire narquois. Ils avaient tous les deux déjà entendu ces mots.

Après qu'ils furent seuls, Peggy tendit son café à Dana et s'assit sur le bord du lit. Dana était toujours enveloppée dans les draps, les cheveux en désordre et avec un regard endormi dans les yeux. Ils prirent tous les deux des gorgées du breuvage à peine tiède avant que quelqu'un ne parle. Peggy a brisé le silence en demandant simplement « Eh bien, comment c'était ? Deux gars? À la fois? Vraiment?" Elle était un peu jalouse et cela ressortait dans sa voix. "Eh bien, c'est juste arrivé", a craché Dana. "Nous avons eu une très mauvaise chose qui a failli se produire la nuit dernière, mais les deux garçons m'ont gardé en sécurité." "Au cinéma?" « Non, maman, nous ne sommes pas allés au spectacle. Rien de bon ne jouait », a expliqué Dana. Elle a ensuite raconté à Peggy qu'elle s'était rendue à la salle de billard «juste pour jouer au billard», lorsqu'elles ont couru dans le trou dans le trottoir et ont rencontré les gars à l'air rugueux à l'intérieur. Et comment Joey est venu avec le camion et les a sortis et ils sont rentrés chez eux aussi vite qu'ils le pouvaient. Dana a laissé de côté la partie de se déshabiller sur la table de billard.

« Wow, c'était toute une histoire. Vous auriez pu être blessé. Ou pire. Heureusement que les garçons étaient là. « Oui », a admis Dana. "J'ai eu très peur. Mais Steve et Joey sont tous les deux amoureux et m'ont protégé. C'est ainsi que nous nous sommes tous retrouvés au lit... en guise de remerciement.

« Je vois », dit Peggy. « Mais avez-vous utilisé une protection ? » "Euh non." admit Dana d'un air penaud. « D'accord, une fois que vous vous êtes douché et habillé, nous vous amènerons à la pharmacie pour une pilule du lendemain. Et puis vous mettre sur le contrôle des naissances. Si tu veux baiser, tu dois prendre des précautions.

Ils continuèrent tous les deux à siroter du café sans parler. Puis Peggy a rompu le silence en demandant « Je dois juste savoir. Comment ça s'est passé avec deux gars en même temps ? Est-ce que ça fait mal? C'était bien ? Dana était soulagée par la question puisqu'elle mourait d'envie d'en parler. « Oh, maman, c'était la meilleure chose qui soit ! Je ne me suis jamais senti aussi rassasié ou aussi satisfait. C'était génial! Un dans ma chatte et un dans mon cul. Cela ne ressemblait à rien de ce que j'avais imaginé !

« Mais Joey est... tellement gros ! Comment est-ce que... » Puis Peggy s'est rendu compte qu'elle venait de sortir son chat « super secret » du sac. « Maman, comment sais-tu pour la grosse bite de Joey ? Était-il l'un des gars sur les photos que j'ai vues sur le terrain de basket ? » « Tu as vu des photos de ça ? Oh merde. Je me demande qui d'autre les a vus. « Ne t'inquiète pas, maman. Je suis sûr que personne d'autre ne les verra.

Peggy posa sa tasse vide et se pencha et fit un gros câlin affectueux à sa charmante fille. Elle pouvait encore sentir l'arôme enivrant de la sueur d'un homme sur Dana. Elle s'attarda. Et puis caressa légèrement le dos nu de Dana avec ses paumes. « Tu es devenue une si jolie fille. Les garçons seront partout sur vous à partir de maintenant. Peggy se recula et regarda le visage de Dana, puis se pencha inexplicablement et lui donna un baiser sur les lèvres. Ils restèrent enfermés ensemble pendant plusieurs instants, puis Dana ouvrit la bouche, et ils commencèrent à s'embrasser passionnément.

Dana tendit la main et prit le visage de Peggy dans ses mains alors qu'elles continuaient toutes les deux à s'embrasser profondément. Peggy sortit de sa chemise et déchira les draps qui couvraient sa fille nue. Elle se glissa dans le lit et chevaucha Dana, puis continua à l'embrasser. Leurs corps nus étaient pressés l'un contre l'autre. Cela a duré plusieurs minutes. Les deux étaient bouillants et haletant alors qu'ils s'exploraient l'un l'autre. Peggy a descendu le cou de sa fille jusqu'à sa poitrine. Elle ne pouvait pas croire à quel point les seins de Dana étaient gros et parfaits. Beaucoup plus gros que celui de Peggy. Tellement amusant de jouer avec.

Elle embrassa et lécha méthodiquement le ventre de Dana jusqu'à ce qu'elle atteigne son vagin fraîchement baisé. L'odeur érotique du sperme était évidente alors que sa langue écartait les lèvres délicates de la chatte de sa fille. Peggy imaginait l'érection de Joey, étant ici, il y a quelques heures à peine. Sa chatte brillait d'humidité à l'idée qu'elle léchait son sperme de la chatte de sa fille. Elle a enfoncé quelques doigts dans la chatte de Dana alors qu'elle léchait délicatement son clitoris. Elle pouvait sentir le sperme gluant recouvrir ses doigts. Elle les a retirés et les a aspirés pour les nettoyer. Elle a roulé Dana sur le côté pour avoir accès à son trou du cul. Elle voulait aussi goûter au sperme de ce trou.

Dana gémit qu'elle avait besoin de jouir. "S'il vous plaît lécher mon clitoris!". Peggy s'exécuta rapidement. Son visage était enfoui entre les cuisses de sa fille et ses odeurs combinées, et les garçons se déversaient d'elle. Dana a penché son abdomen contre le visage de Peggy pour accélérer son orgasme. Elle était tellement excitée qu'elle pensait qu'elle allait exploser si elle ne venait pas bientôt. Peggy a enfoncé plusieurs doigts dans la chatte vacante de Dana alors qu'elle suçait son clitoris. Cela a poussé Dana au bord d'un énorme orgasme éjacule. Elle a aspergé le visage de Peggy de son jus alors qu'elle criait d'extase. Dana a doucement tenu le visage de sa mère contre sa chatte jusqu'à ce que les sensations s'estompent, puis elle s'est détendue. « Oh, mon Dieu, maman ! C'était incroyable ». Tu fais ça mieux que n'importe quel garçon. « C'est parce que les femmes savent ce que l'on ressent là-bas, Hon. »

Ils gisaient, enlacés ensemble, peau à peau, jusqu'à ce que Dana récupère et pousse Peggy. C'était à son tour de faire jouir sa mère. Elle a commencé de la même manière, suçant ces jolis nichons de maman et travaillant les mamelons jusqu'à ce qu'ils soient gonflés et durs. Puis elle est partie vers le sud. Au moment où elle était à l'entrejambe de Peggy, elle était dans un monde à part. Elle réalisa soudain qu'elle aimait encore plus être avec une femme qu'être avec un homme. C'était une nouvelle révélation pour elle, et elle savourait la découverte. Elle a soigneusement utilisé ses lèvres pour jouer avec le clitoris de Peggy. Il grossissait au fur et à mesure qu'elle le caressait. Peggy guida sa tête pour que Dana reçoive exactement le toucher. Dana a adoré le goût. Puis elle s'est rendu compte qu'elle léchait le sperme que son père avait déposé chez sa mère la nuit dernière. C'était extrêmement érotique pour elle.

Peggy a commencé à imaginer qu'elle était en train de baiser Joey et sa grosse bite. Elle murmura son nom inconsciemment. Dana a saisi le signal et a dit: "Fais semblant que c'est la bite de Joey" et elle a commencé à travailler plus de ses doigts dans la chatte affamée de Peggy. Peggy a commencé à suinter un flux constant de jus à la pensée de Joey étant à l'intérieur d'elle. Dana avait maintenant tout son poing dans l'arraché de sa mère, tout en continuant l'attention sur son clitoris. Elle a tapé du poing dans et hors. Aller plus loin à chaque fois. Elle ne savait pas jusqu'où ou durement pousser son poing, mais sa mère délirait de plaisir, alors elle a continué à pousser plus fort. Bientôt, un déclencheur s'est déclenché dans la tête de Peggy alors qu'elle imaginait le sperme gicler de Joey, et elle a eu un énorme orgasme. Sa chatte a eu des spasmes et a serré le poing de sa fille alors qu'elle jouissait. C'était une finition fantastique.

Dana a soigneusement retiré sa main de la chatte de sa mère et a doucement embrassé sa chatte. C'était une belle chose à regarder alors que ses lèvres commençaient à se refermer après le fisting. Dana rampa jusqu'à Peggy et les deux femmes s'embrassèrent comme des amants le font. Ils se blottirent l'un contre l'autre jusqu'à ce que le sommeil les submerge.

Articles similaires

Sauver la marguerite

John était propriétaire d'une entreprise dans la trentaine; construction générale, mariée jeune et divorcée en quelques années. Il était maintenant un célibataire heureux et se débrouillait bien pour lui-même, renversant 6 chiffres sympas, vivant dans l'une de ses maisons spéciales et faisant ce qu'il avait toujours voulu. Il ne sortait pas beaucoup parce que tout cela signifiait pour lui un autre tracas comme avant et il avait assez de tracas pour lui durer toute une vie. Il avait acquis une certaine réputation dans la ville pour être un sacré bon constructeur et c'était bien mérité. Il avait toujours eu ce talent...

1.3K Des vues

Likes 0

The Forgotten Heroes Chapitre 3

Vous et Eve partez dans la forêt pour échapper aux Chevaliers du Cinquième Dragon. Pour tuer le silence, vous posez des questions à Eve sur elle. Alors, comment t'es-tu retrouvé dans l'île du Nord ? Eve attrapa ses bras et eut un regard de profonde réflexion sur son visage. J'étais jeune seulement 23 ans encore un enfant par des Elfes, mais ma tribu a été assassinée et presque anéantie par une bande de colons humains. J'ai été épargné à cause de ma beauté naturelle et vendu en esclavage des années plus tard, je me suis retrouvé au milieu où un homme...

1.6K Des vues

Likes 0

Lorsque je ne projette aucune ombre

Quand un homme qui ne projette aucune ombre est de ce monde et Éthéré. Méfiez-vous de l'amour fatal qu'il apporte car c'est votre âme qu'il vient voler Nul ne marchera devant lui ni ne marchera sur ses pas. Car il habite parmi les vivants,……… aussi bien que les morts. -Michael Fletcher Le Prologue. Torbridge, Devon. 1973 . Quand Elaine Hamilton trouve un nouveau-né jeté sur le pas de la porte de l'église trois jours après les funérailles de son père, le révérend David Hamilton, elle y voit un signe de Dieu. Enveloppé dans une fine couverture et nu comme la nature...

713 Des vues

Likes 0

L'histoire parallèle du pacte du diable : Alison et Désirée se marient

Le pacte du diable par mypenname3000 édité par Maître Ken Droit d'auteur 2014 L'histoire parallèle du pacte du diable : Alison et Désirée se marient Remarque : cela se passe entre les chapitres 32 et 33. Vendredi 12 juillet 2013 – Alison Hertz – Le mariage Le jour de mon mariage avec ma beauté latine, Désirée, était enfin arrivé. Après aujourd'hui, je serais Alison de la Fuente. Après avoir fait annuler son mariage avec Brandon, Desiree a repris son nom de jeune fille. C'était un bien plus joli nom que Fitzsimmons. Désirée et moi avons passé plusieurs nuits à parler au lit...

1.1K Des vues

Likes 0

Une soirée - Partie 4

Partie 4 Nous sortons du club et remontons l'allée jusqu'à la route principale. Je hèle un taxi noir qui passe et nous montons sur le siège. Je donne au chauffeur le nom d'une route que vous ne connaissez pas et nous partons. Tu me lances un regard interrogateur, mais je souris juste en retour, ma main se pose sur ton genou, puis glisse doucement de haut en bas sur ta cuisse, chaque coup s'aventurant un peu plus haut. Vous décidez de vous allonger sur votre siège et de profiter de la balade. Le mélange du vin que vous avez bu et...

768 Des vues

Likes 0

Reine Yavara : Chapitre 8

Chapitre Huit YAVARA J'avais vu Elena nue des centaines de fois. Au début de notre adolescence, j'avais été horriblement envieuse de la forme de sa femme, et je l'admirais souvent. Je me souviens comment elle avait l'habitude de rougir quand elle me surprenait à la regarder, mais elle n'essayait jamais de se cacher. Je savais pourquoi alors, mais je n'ai jamais rien dit. L'homosexualité était déshonorée dans la société des Highlands et je craignais pour elle. À vrai dire, je craignais un peu pour moi, car même à l'âge de treize ans, j'avais ressenti un étrange picotement en contemplant la perfection...

767 Des vues

Likes 0

Séduction estivale partie 1

Séduction estivale Pt 1 C'était l'été 1986 et je venais de terminer mes O'levels au collège international anglais de Marbella, en Espagne. Ma famille y avait déménagé 2 ans plus tôt. La plupart des gens de l'école étaient amis et se connaissaient quel que soit leur âge ou leur classe, donc évidemment j'étais amical avec mes amies jeunes sœurs, dont la plupart avaient 14 ans et avaient besoin de l'attention des garçons plus âgés. Les vacances scolaires venaient de commencer et l'amie de ma sœur Alesha organisait chez elle une fête au bord de la piscine à laquelle j'étais invité, c'était...

696 Des vues

Likes 0

Brandi et Jessica, finale d'Halloween

Brandi est mon escorte, je la paie pour coucher avec moi. Il y a bien plus que cela, elle est comme ma petite amie. Depuis que j'ai commencé à l'utiliser, elle s'est limitée à un autre client, elle en voyait environ cinq. Honnêtement, je pourrais l'épouser et la sauver de cette vie. Nous faisons bien plus que simplement avoir des relations sexuelles. Je l'emmène à des rendez-vous, au cinéma, en vacances, elle reste chez moi et bien plus encore. C'est l'une des femmes les plus magnifiques que j'ai jamais vues. Elle n'est pas trop grande, environ 5'6. Ses yeux sont si...

691 Des vues

Likes 0

Le fantasme du cheval de Tanya

Ma copine et moi sommes sérieusement plongés dans des fantasmes tabous ! Des fantasmes qui, malheureusement, restent ainsi pour le moment, mais qui deviendront bientôt réalité ! J'ai 29 ans, elle en a 26 ! Elle fait une taille 6-8 et absolument magnifique ! Le jour où je l’ai rencontrée, je suis sérieusement tombé sur mes pieds ! Pendant plusieurs années, j'avais fantasmé sur des filles avec des animaux, mais je n'aurais jamais pensé rencontrer quelqu'un qui ressentait la même chose ! Lorsque je me suis rencontré pour la première fois, nous avons tous les deux testé le terrain comme vous le faites...

412 Des vues

Likes 0

Le médaillon - Chapitre 7

Lundi soir - Partie 1 Jack Winters était assis dans sa voiture devant la maison de sa sœur. Elle n'était pas encore rentrée du travail, mais il savait qu'Emily et les deux autres filles étaient déjà là. Il sortit le médaillon de sous sa chemise et lui jeta un coup d'œil dur, pensant à ce que David lui avait dit plus tôt. Je ne sais pas si tu me changes vraiment, mais si tu le fais, j'ai besoin que tu ne me casse pas la tête ce soir, dit-il à la pierre de jade. Avec un soupir, il ouvrit la porte...

1.9K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.