Bonne chance Charlie Chapitre 1

225Report
Bonne chance Charlie Chapitre 1

Il s'agit d'une fanfic de Good Luck Charlie. S'il vous plaît gardez à l'esprit que je ne possède pas Good Luck Charlie. C'est purement de la fiction destinée au plaisir sexuel.

Cette histoire se déroule environ 10 ans dans le futur après la fin de Good Luck Charlie. À cause de cela, Teddy a maintenant 29 ans, Charlie a 14 ans, Gabe a 20 ans, PJ a 31 ans et Bob et Amy ont tous les deux 56 ans.

CHAPITRE 1

Charlie Duncan haleta alors qu'elle passait un doigt sur son clitoris. Elle a frotté ses mains sur tout son corps lisse et jeune alors qu'elle était allongée nue dans son lit. Cela avait été une journée mouvementée pour le jeune Charlie. Au cours de la première période, elle avait eu une éducation sexuelle, puis en passant devant le vestiaire des garçons, elle avait vu quelque chose qu'elle n'était pas censée voir.

A son école, le vestiaire des filles était au bout du couloir devant les garçons. Elle avait accidentellement regardé à l'intérieur et avait vu Jack, son béguin, se doucher après le cours de gym. Elle avait déjà été excitée par l'éducation sexuelle plus tôt, mais cela l'a mise au-dessus.

Charlie ressemblait beaucoup à sa sœur Teddy en ce sens qu'elle avait de bonnes notes, mais contrairement à Teddy, elle se promenait parfois du côté sauvage.

Elle l'a fait maintenant quand elle a pris son téléphone pour envoyer un texto à Jack.

"Salut toi" a-t-elle écrit.

"Sup" tapa-t-il instantanément.

« Tu veux me rencontrer au parc Lakewood ? Hors du chemin dans les arbres ? elle a tapé.

« Hella » répondit-il.

"Soyez là dans 5"

Charlie a lentement grimpé hors de sa fenêtre du deuxième étage et sur le toit à l'extérieur. Elle a marché sur la pointe des pieds le long du bord, a sauté sur la benne à ordures, puis sur le sol. Elle a attrapé son vélo dans la cour latérale et a commencé à rouler vers le parc.

Elle ne savait pas si son vélo était différent, ou si elle était juste très excitée, mais la façon dont le siège du vélo frottait contre son vagin l'excitait encore plus. Au moment où elle est arrivée au parc, sa culotte était trempée.

Elle arriva sur le chemin et laissa tomber son vélo, repartant à pied. Elle passa derrière un gros rocher caché dans les arbres pour trouver Jack qui l'attendait déjà.

"Salut Charlie" dit-il.

"Hey Jack."

Elle le regarda et décida immédiatement qu'il était le plus beau garçon qu'elle ait jamais vu.

Sans dire un mot de plus, Charlie se pencha et commença à l'embrasser, et il commença rapidement à lui répondre. Bientôt, les jeunes adolescents s'embrassaient avec une passion extrême. Charlie savait que Jack était trop sensible pour bouger, alors elle a décidé d'accélérer le rythme. Elle a lentement glissé sa main à l'intérieur de son t-shirt et a senti ses abdominaux solides comme le roc avant de glisser ses doigts dans son pantalon pour taquiner le bout de sa bite.

Le garçon gémit de plaisir et agrippa lentement les seins de Charlie à travers son sweat-shirt. Bientôt, ils se déshabillèrent jusqu'à ce qu'il ne leur reste plus que des sous-vêtements. Charlie rompit le baiser et porta son doigt à ses lèvres, le faisant taire alors qu'elle tombait à genoux.

D'un mouvement rapide, elle fit glisser le boxer du garçon jusqu'à ses chevilles, le laissant exposé à l'air frais de Denver. Charlie était peut-être vierge, mais elle savait ce qu'elle faisait. Elle l'a d'abord taquiné en lui léchant les couilles avant de prendre le bout de sa bite dans sa bouche. Avec chaque hochement de tête, elle a pris de plus en plus de sa bite jusqu'à ce que presque tout soit dans la bouche du jeune Charlie.

Elle a continué à le sucer pendant quelques minutes de plus jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus supporter l'excitation. Elle s'allongea sur le dos dans l'herbe et enleva rapidement sa culotte avant de se retourner pour laisser Jack retirer son soutien-gorge. Pour la première fois de sa vie, Charlie Duncan était nu et exposé devant un garçon.

« Tu as un préservatif, n'est-ce pas ? » elle a demandé.

Jack s'arrêta net dans son élan.

"Hummm non"

« Merde » jura Charlie.

"Je suis désolé Ch-" balbutia-t-il.

« Chut » fut sa réponse.

"Nous pouvons toujours baiser, faites juste attention s'il vous plaît", a-t-elle poursuivi.

Jack hocha lentement la tête et commença à se positionner en conséquence. Il a frotté sa bite sur l'ouverture vaginale de Charlie plusieurs fois avant de finalement appuyer sur le bout à l'intérieur, ce qui a fait gémir Charlie de plaisir. Il a appliqué une pression et lentement sa bite a commencé à glisser à l'intérieur de sa chatte serrée. Il s'arrêta lorsqu'il atteignit son hymen.

« Tu es sûr que tu veux faire ça ? Il a demandé.

"Oui" souffla-t-elle.

Il poussa plus loin, sentant Charlie s'étirer jusqu'à ce qu'elle éclate enfin.

« Aïe ! » cria-t-elle.

« Je suis désolé ! Je suis désolé- » balbutia-t-il.

"Chut chut chut. Tout va bien. Continuez."

Il a poussé jusqu'à ce qu'il touche le fond avant de reculer. Il a fait ce mouvement encore et encore jusqu'à ce que les deux adolescents gémissent de plaisir. Charlie ne pouvait pas croire à quel point son pénis était incroyable dans son sexe.

"Oui. S'il te plait. Jack" gémit-elle.

Bientôt, Jack retira son pénis juste assez longtemps pour mettre Charlie à quatre pattes avant de replonger dans ses plis.

« Plus fort Jack, plus fort ! Charlie a supplié.

En l'entendant supplier, tous les soucis quittèrent l'esprit de Jack. Il a libéré l'animal en lui et a commencé à marteler Charlie.

"Ahhhhh Jaaaack ne se baisse jamais !" elle a pleuré.

Quelques secondes plus tard, Charlie se tendit avant de jouir sur la bite de Jack. Sentir son partenaire dans un tel plaisir a poussé Jack à bout et il s'est retiré juste à temps, éjaculant sur le cul de Charlie.

"Oh mon dieu, c'était fantastique" dit Charlie.

Les jeunes ont nettoyé du mieux qu'ils ont pu avant de s'habiller et de reprendre le chemin. Quand ils arrivèrent à la fin, Jack se pencha et donna à Charlie un baiser passionné de bonne nuit.

"Je te verrai à l'école demain, n'est-ce pas ?" Il a demandé.

"Certainement" dit-elle en souriant.

Ils ont tous deux sauté sur leurs vélos et ont commencé à rentrer chez eux. Charlie s'est faufilé aussi discrètement que possible, de la même manière qu'elle s'était faufilée.

Arrivée dans sa chambre, elle s'allongea dans son lit. Bientôt, elle s'endormit avec un sourire en pensant à Jack.

Articles similaires

La fille du maître

Elle atteint le ciel, les poignets enlacés dans la poigne de liens serrés alors qu'elle se tient debout, les pieds écartés, ancrée au sol par des liens similaires. Autour de son cou se trouve la bande tendue d'un bâillon boule qui arrête sa voix et une autre bande qui tient un bandeau sur ses beaux yeux doux. Elle est attachée à 4 anneaux, deux vissés au sol, enfoncés dans les lourdes planches, tandis que l'autre paire est vissée solidement dans les lourdes poutres du toit du plafond. La lumière vacillante des bougies l'entoure et l'air doux de la nuit d'été flotte...

474 Des vues

Likes 0

La première nuit où elle a essayé l'anal

Tu es entré avec le trousseau de clés que je t'ai donné il y a quelques mois. Vous les jetez sur la table, avec votre sac à main, en essayant de vous taire. Vous ne savez pas si je dors ou non. Vous laissez tous vos vêtements sales près de la machine à laver et vous vous précipitez devant la chambre, nu, dans la salle de bain. Vous vous admirez dans le miroir en pensant même couvert de la crasse de la journée, vos cheveux en désordre, vous vous sentez sexy. Vos seins sont gais, avec de beaux mamelons au bon...

220 Des vues

Likes 0

Culotte [Chapitre 1]

Cette histoire a été écrite à l'origine par scotsmitch2001 pour moi et j'ai pris son idée de base et je l'ai modifiée et développée dans cette histoire ici. -------------------------------------------------- -------------------------------------------------- ---------------------------------------------- la culotte Chapitre 1 : Le delimme de Nick (Nick s'aventure dans la chambre de Jaclyn) Nick s'allongea sur le lit et soupira. Quand Monica a dit qu'elle n'aurait que 10 minutes pour se rafraîchir, il savait que ce serait plus long. Elle lui avait demandé de venir la chercher pour qu'ils puissent sortir déjeuner. Bien sûr, elle n'était pas encore prête, elle devait se rafraîchir. Il regarda autour de...

596 Des vues

Likes 0

Le médaillon - Chapitre 7

Lundi soir - Partie 1 Jack Winters était assis dans sa voiture devant la maison de sa sœur. Elle n'était pas encore rentrée du travail, mais il savait qu'Emily et les deux autres filles étaient déjà là. Il sortit le médaillon de sous sa chemise et lui jeta un coup d'œil dur, pensant à ce que David lui avait dit plus tôt. Je ne sais pas si tu me changes vraiment, mais si tu le fais, j'ai besoin que tu ne me casse pas la tête ce soir, dit-il à la pierre de jade. Avec un soupir, il ouvrit la porte...

504 Des vues

Likes 0

Les rêves deviennent réalité_(0)

J'emballais mes affaires en me préparant à dormir chez mon ami. Il s'appelait Lyall. C'était un garçon de ma classe. Nous avions 14 ans tous les deux. La chose est; Je l'aimais depuis la 6ème. J'ai su très tôt que j'étais gay, même si je le cachais bien. Cela n'a pas beaucoup aidé qu'il soit extrêmement chaud et très désireux de le montrer. Il enlevait souvent sa chemise lorsque nous jouions ou mettait un short révélant ses jambes et ses cuisses. Qu'il soit ou non gay aussi, je ne le savais pas. Il faisait toujours des commentaires sur les filles canons...

424 Des vues

Likes 0

Kelsey -

Veuillez noter et commenter Avant: Kelsey - Pas d'arrêt papa. Avant : Kelsey - Papa, ça ne peut plus se reproduire Avant : Kelsey - Payer le loyer Avant : Kelsey - Papa, comment as-tu pu laisser cet homme me faire ÇA. Avant : Kelsey - Papa - c'est vraiment MALADE. Avant : Kelsey - C'est fou. Nous ne pouvons pas le faire ici. Avant : Kelsey - Papa. S'il vous plaît, PAS la ceinture. Avant : Kelsey - PAPA, QU'EST-CE QUE TU FAIS AVEC MA PETITE AMIE ? Avant : Kelsey - PAPA, ne me force pas à entrer dans ce magasin de vidéos effrayant. Avant : Kelsey...

409 Des vues

Likes 0

M. Malcolm

Je sais dit Samantha au téléphone en entrant dans la maison de Mme Parker. Samantha, âgée de vingt-quatre ans, s'occupe d'un homme de soixante ans nommé Daniel, qui vit avec sa fille unique dans sa maison de deux chambres. Aujourd'hui, Daniel peut encore marcher et parler, mais il a commencé à perdre la mémoire depuis que sa femme est décédée il y a trois ans à l'âge de cinquante-sept ans des suites d'une tumeur au cerveau. M. Malcolm n'avait plus jamais été le même depuis sa mort. Donc, Malcolm, sa fille paie à Samantha dix dollars de l'heure pour le surveiller...

350 Des vues

Likes 0

LA PREMIÈRE FOIS DE NATASHA

LA PREMIÈRE FOIS DE NATASHA Quel Noël cela allait être ! Emily rentrait à la maison pour les vacances et je devais supporter qu'elle me harcèle constamment. Elle serait sur mon cas à propos de deux choses, 1) je n'étais pas végétalien, et 2) j'étais vierge et en terminale au lycée, ce qui, dans l'esprit d'Emily, ressemblait à une ironie totale et complète. Aucune fille aussi jolie que moi ne pourrait être vierge à moins qu'elle ne soit sérieusement gâchée. Et bien sûr, Emily pensait que j'étais sérieusement foiré. Premièrement, j'allais à l'église tous les dimanches et jouais même dans le...

356 Des vues

Likes 0

Domination papa noir

Scott Clair détestait sa blancheur. Il n'était pas capable de l'articuler exactement de cette façon; il prétendait accepter sa nature soumise et son désir irrésistible de servir la race noire. S'il avait été un peu plus conscient de lui-même, un peu plus introspectif, il aurait pu décrire avec précision sa haine de soi comme découlant de son besoin inhérent de se sentir supérieur. La blancheur était sa maladie, amplifiée par un complexe napoléonien aux proportions énormes compte tenu de sa taille de 5'1. Il souffrait d'un narcissisme extraordinaire. Dans son esprit délirant, l'univers lui devait des excuses pour sa taille et...

192 Des vues

Likes 0

Adopté 2

Adopté la partie 2 Patty a refusé de baiser à nouveau son fils adoptif ce jour-là, aussi souvent qu'il l'a harcelée pour une autre chance de glisser sa bite apparemment toujours dure en elle chatte. Le refuser n'a pas été facile. Elle a passé la majeure partie de la soirée à baiser avec les doigts, enfermée dans sa chambre et frottant fébrilement sa chatte humide, le tout en pensant à la la joie qu'elle avait éprouvée avec l'énorme queue de son fils adoptif. Le lendemain matin, Walter est venu à la table du petit déjeuner complètement nu, avec une énorme érection...

633 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.