Cassie et sa maman_(1)

1.4KReport
Cassie et sa maman_(1)

Jo-27 ans
Tracie-30 ans
Cassie-9 ans

Tout a commencé le jour où j'ai rencontré Tracie. Tracie travaillait à la banque locale où j'effectuais toutes mes opérations bancaires. Eh bien, Tracie et moi avons commencé à parler et avant longtemps nous avons commencé à sortir ensemble. Après quelques mois, Tracie et sa fille, Cassie, ont emménagé avec moi. Tout allait parfaitement, la vie ne pouvait pas s'améliorer, j'étais surprise.

C'était durant l'été 98 et Tracey a dû emmener son père à l'hôpital. Cassie est restée avec moi, ce qui n'était pas inhabituel car nous avions souvent été seuls ensemble. J'étais déjà debout et je regardais la télé vêtue d'un short en jean bleu et d'un t-shirt. Cassie est entrée dans le salon vêtue seulement de sa chemise de nuit qui pendait juste jusqu'à ses genoux et d'une paire de culottes avec des chatons dessus.
Eh bien, elle s'est pelotonnée sur le canapé avec moi et a commencé à me harceler à propos de regarder des dessins animés. Je n'arrêtais pas de lui donner du fil à retordre en lui disant juste une seconde et en passant aux dessins animés et en changeant de chaîne d'avant en arrière. Eh bien, elle a essayé de saisir la télécommande et un bras de fer a commencé. Cela n'a pas duré longtemps parce qu'elle a généralement réussi.

Quand elle a attrapé la télécommande, elle était allongée sur ma poitrine et elle a continué à rester allongée là. Eh bien, juste à l'improviste, j'ai commencé à lui frotter le dos et elle a commencé à se tortiller un peu. Eh bien, j'ai continué à lui frotter le dos et mes mains n'arrêtaient pas de descendre. Avant de réaliser ce que je faisais, je lui frottais le cul
.
Tout d'un coup, je suis revenu à la réalité et j'ai arrêté de me demander si j'étais sur le point d'avoir des ennuis. J'étais tellement content d'avoir un short en jean bleu ou elle sentirait certainement ma bite presser en elle. Alors que j'étais assis là à me demander ce qui venait de se passer, elle m'a regardé comme si c'était un problème avec toi. Elle a attrapé mes mains et les a remises sur ses fesses.

Maintenant, je transpirais vraiment, j'essayais de comprendre comment sortir de cette situation difficile, mais en même temps j'en profitais à fond. Nous nous sommes assis comme ça pendant environ cinq minutes, puis elle m'a regardé et m'a dit ok mon tour. Ma tête tournait si vite que je n'avais aucune idée de ce dont elle parlait
.
Elle s'est levée et m'a tiré vers le haut et elle s'est allongée sur le canapé et m'a tiré sur elle. Ses mains allèrent instantanément directement à mon cul. Nous sommes restés allongés comme ça pendant environ une minute quand elle a commencé à soupirer comme si elle était bouleversée. Je lui ai demandé ce qui n'allait pas. Elle m'a dit que ce n'était pas juste.

J'ai dit bébé ce qui n'est pas juste. Elle a dit que tu portais un short, pas moi. Eh bien, elle avait raison, mais elle n'avait pas de mal à se tenir debout et à fuir comme un robinet qui coule. Alors je lui ai dit que je ne pouvais pas enlever mon short parce que j'aurais beaucoup de problèmes si quelqu'un le découvrait. Elle m'a assuré qu'elle ne le dirait à personne. Eh bien, elle avait ces yeux de chiot et ces lèvres boudeuses, comment diable pourrais-je dire non.

Alors j'ai enlevé mon short avec elle souriant d'une oreille à l'autre. Je me suis allongé sur elle et elle a immédiatement commencé à me masser le cul. Alors que j'étais allongé là avec elle me frottant le cul, je regardais son visage et elle avait le plus grand sourire sur son visage comme si elle était la fille la plus heureuse du monde. Nos regards se sont croisés et de nulle part je lui ai tiré la langue. Eh bien, elle a riposté en me tirant la langue. Je lui ai dit que si elle recommençait, je le mordrais. Eh bien, comme n'importe quel enfant de 9 ans le ferait, elle l'a fait à nouveau. J'ai essayé de le mordre mais elle a fermé la bouche avant que je puisse l'attraper. Mais mes lèvres effleurèrent ses lèvres et je pense que nous avions tous les deux un frisson qui parcourait nos corps. Eh bien, elle a rigolé et a dit de ralentir et a recommencé.

Cela a duré quelques secondes et je n'ai jamais réussi à attraper sa langue. Alors je lui ai tiré la langue en l'invitant à essayer d'attraper la mienne. Après quelques essais, je la laissai prendre ma langue dans sa bouche. Cela la surprit et elle sauta en arrière sans savoir quoi faire. Puis elle a souri et m'a tiré la langue et elle m'a laissé attraper sa langue avec mes lèvres. J'ai commencé à sucer lentement sa langue qui avait le goût du vin le plus doux que j'aie jamais goûté.

Elle a alors voulu sucer ma langue, ce que j'ai permis avec plaisir. Nous nous sommes assis comme ça pendant quelques minutes et c'était inconfortable pour moi parce que je la chevauchais avec tout mon poids sur mes genoux en essayant de garder mon poids sur elle sans parler d'essayer d'empêcher ma bite de la toucher et elle en redemande des questions.
Je lui ai dit que c'était mon tour alors nous avons échangé avec moi en bas. Pendant le changement, j'ai enlevé ma chemise parce que j'avais chaud. Quand elle est revenue sur moi et que j'ai commencé à frotter son beau petit cul, une idée m'est venue. Je lui ai dit que ce n'était pas juste et elle m'a demandé ce qui n'était pas juste. Elle avait une chemise et moi non. Elle m'a regardé et a dit mais j'aurai des ennuis, je lui ai promis de ne rien dire. Oui, je vais dire et obtenir 20 à la vie.

Je lui ai assuré que ce serait bien. Eh bien, d'un seul coup, elle a enlevé sa robe et s'est allongée avant même que je puisse regarder ses précieuses petites bosses. J'ai immédiatement recommencé à lui frotter le cul et à jouer à notre petit jeu de succion de langue. La prochaine fois qu'elle était sur le dos, ce qui n'a pas duré longtemps parce que je voulais regarder ces petites bosses sur sa poitrine, j'ai commencé à embrasser son cou et j'ai commencé à embrasser ses petites bosses. Elle m'a dit que ça chatouillait mais quand je lui ai demandé si elle voulait que j'arrête elle a dit non. Il ne fallut pas longtemps avant que nous changions à nouveau et elle a commencé à copier mes mouvements et a commencé à embrasser ma poitrine.

Je l'ai ensuite ramassée et je l'ai assise directement là où elle était assise sur ma bite. J'ai commencé à frotter ses petites bosses et elle a commencé à broyer son petit cul sur ma bite. Pendant qu'elle faisait cela, la tête de ma bite est sortie de la ceinture. Elle a baissé les yeux et a dit avec la petite voix la plus mignonne que ça sortait. Je savais de quoi elle parlait mais j'ai joué l'idiot et je lui ai demandé quoi. Elle l'a pointé du doigt et je lui ai dit qu'il voulait sortir et jouer mais si elle ne voulait pas qu'il sorte, elle devrait le mettre en place.

Elle remonta nerveusement ma ceinture pour la recouvrir. Eh bien, ça n'arrêtait pas de sortir et une fois, quand elle est allée le recouvrir, j'ai attrapé sa main et l'ai placée sur ma bite. Elle a d'abord retiré sa main, mais a ensuite commencé à la toucher et à la sentir. Puis elle attrapa ma main et la posa sur sa petite chatte alors qu'elle avait tiré sa culotte sur le côté. Nous sommes tous les deux restés comme ça pendant un moment. Comment je n'ai pas tiré sur elle, je ne le ferai jamais parce que j'étais sur le point de perdre tout contrôle et de forcer ma bite dans sa chatte si je ne jouis pas bientôt.

Je pensais que c'était la plus grande expérience au monde et qu'il n'y avait aucun moyen que ça aille mieux. Eh bien encore tort. Juste au moment où je suis sur le point de tirer du sperme partout, elle me regarde et dit. Vas-tu l'embrasser comme maman le fait ? Quoi!! J'ai crié. Eh bien, cela l'a effrayée et elle a sauté et a couru dans sa chambre en pleurant. Eh bien, je suis tellement à court de mots que je suis juste là, la bouche grande ouverte, essayant de comprendre ce qui vient de se passer. Avec ma bite palpitante et maintenant je me demandais si elle allait paniquer et tout dire à sa mère, je suis allé frapper à sa porte et l'ai appelée. Elle m'a dit de m'en aller. Je suis quand même entré et je me suis assis sur le lit où elle était sous la couverture, allongée là à pleurer.

Je lui ai demandé pourquoi elle pleurait et elle m'a dit que sa mère allait en prison maintenant et que c'était de sa faute. Je lui ai demandé ce qu'elle voulait dire et elle a dit que sa mère lui avait dit de ne jamais le dire à personne ou elle serait mise en prison. Je lui ai dit que je ne le dirais à personne. Je promets. Elle m'a demandé pourquoi tu criais alors. Je lui ai dit que ça m'avait juste surpris, c'est tout, mais je voulais vraiment l'embrasser comme sa mère l'avait fait si elle me laissait faire.

Elle m'a regardé et a dit vraiment, avec un petit sourire revenant et des larmes coulant toujours sur ses joues. Je lui ai dit que je voulais l'embrasser là-bas plus qu'elle ne pourrait jamais s'en rendre compte. Je n'ai pas réussi à faire sortir les mots de ma bouche et elle a jeté les couvertures sur elle et a arraché sa culotte. Elle a ensuite écarté ses jambes et la chose la plus jolie que j'aie jamais vue était de me regarder. C'était tout ce que je pouvais faire pour résister à plonger là-dedans et le dévorer comme un lion affamé.

J'ai commencé à le lécher très lentement en appréciant la saveur la plus douce qui ait jamais touché mes lèvres. Elle a commencé à gémir et en quelques minutes tout son corps a commencé à trembler. Elle est devenue molle, ce qui était bien, mais j'avais encore un putain d'énorme érection et ça commençait à faire mal. Je lui ai demandé si elle allait bien et elle a dit oui c'était génial. Je lui ai dit que je ne me sentais pas trop bien et que je devais faire quelque chose pour me sentir mieux. Elle m'a regardé et a dit quoi. Je lui ai dit que je reviendrais tout de suite. Je suis allé dans ma salle de bain et j'ai pris de la vaseline. Je suis revenu et lui ai demandé si elle voulait essayer quelque chose de nouveau, je lui ai promis que ça ne ferait pas de mal.

Elle a dit ok et je lui ai dit de se mettre à quatre pattes. J'ai lubrifié ma bite et j'en ai étalé entre ses jambes. Au début, elle était comme ça, c'est dégoûtant. Je lui ai dit s'il vous plaît essayez-le et elle a dit ok. Je n'allais pas la pénétrer mais putain je voulais sentir un peu de peau autour de ma bite.

Alors j'ai positionné ses jambes juste et j'ai mis ma bite contre sa chatte et j'ai poussé ma bite entre ses jambes. Ce n'était pas de la chatte mais avec la tête de ma bite glissant d'avant en arrière contre sa chatte, je savais que cela ne prendrait pas longtemps. Juste avant de tirer ma charge, je me suis retiré d'entre ses jambes et j'ai pulvérisé du sperme sur tout son dos. Je jure que c'était comme un gallon. C'était juste en train de rouler dans son dos et dans la fente de son cul. Je me suis effondré sur elle, l'étouffant presque. Je l'ai regardée et je jure que s'il n'y avait pas eu de lumière dans la pièce, vous auriez juré qu'elle brillait comme un ange. J'ai jeté un coup d'œil à l'horloge et j'ai su que sa mère serait bientôt à la maison et que je devais mettre le plan B en action.

Articles similaires

Six-Mile High Club chapitre 8

Six-Mile High Club chapitre 8 Comme il se faisait tard et qu'ils devaient être chez Tomiko pour le dîner, ils s'habillèrent et quittèrent l'école. Elle conduisait un peu comme le chauffeur de taxi qui avait emmené Miyoko et Michael de l'aéroport à l'hôtel. Soudain, Tomiko s'est arrêtée dans un parking, a coupé le contact et est sortie de la voiture comme si elle participait à une course de Stock Car, et a dû faire un arrêt au stand, avec seulement la déclaration : Attends ici. Je reviens tout de suite. Elle a traversé le parking en courant jusqu'à une pharmacie. Trois...

222 Des vues

Likes 0

Jimmy, le garçon d'à côté

Gah, l'université est ridicule ! Je suis tellement prête à arrêter. Taylor Green a ouvert la porte de son dortoir et l'a claquée de façon dramatique. Max, sa colocataire, leva les yeux du livre qu'elle lisait pour la regarder. Mec, tu dis toujours ça chaque semaine. Taylor souffla et passa ses doigts dans ses cheveux noirs jusqu'aux épaules. Ouais, mais cette fois, je suis sérieux. Aujourd'hui, nous sommes vendredi, mais j'ai 3 devoirs à rendre le même jour la semaine prochaine, un test à emporter et 3 autres quiz. Je jure que cette charge de travail va me tuer ! Elle...

295 Des vues

Likes 0

The Rogue's Harem Livre 1, Chapitre 2 : Le plaisir coquin de Catgirl

Le harem des voleurs Livre un : Les femmes sensuelles de Rogue Deuxième partie : Le plaisir coquin de Catgirl Par mon nom de plume3000 Droits d'auteur 2017 Chapitre quatre : Désirs réalisés Sven Falk – Contreforts du Despeir, Principauté de Kivoneth, Terres de conflits de Zeutch Je n'avais jamais été aussi abasourdi de ma vie alors que je regardais les lèvres de la chatte de ma sœur ouvertes par les doigts coquins de Zanyia. Ce tunnel rose et scintillant, se pliant et se crispant alors que ma sœur se tortillait sous la lamia, m'a fait signe. Je rêvais de me glisser...

202 Des vues

Likes 0

L'humiliation hypnotique de Subby Hubby

Il est furieux de voir sa femme baiser un parfait inconnu dans leur maison, mais elle change ensuite d'avis. Littéralement. ******** Je suis rentré à la maison après le travail et je les ai trouvés en train de baiser sur le sol du salon. Ma femme et un gars que je ne connaissais pas. Il était au top. Je me souviens de ses talons et de ses orteils suspendus en l'air alors que ses fesses fléchissaient et qu'il la pompait. Le FUCK, dis-je. Le gars a regardé par-dessus son épaule et m'a souri. Puis il a vu mon expression et son...

194 Des vues

Likes 0

Séduit, transformé et dominé

J'ai 27 ans et j'ai mené une vie hétéro jusqu'à présent. Je suis considérée comme belle et j'ai eu de superbes copines tout au long de ma vie. Ma carrière, ma santé et ma vie sociale ont été très bonnes. On pourrait dire que je vis la vie parfaite. Je suis mince, 30 de taille, 44 de poitrine - je fais beaucoup d'exercice, j'ai une bite coupée de 7. J'ai une vie très épanouissante à tous égards sauf un. Depuis mon plus jeune âge, j'ai une imagination très active. et envie d'être séduite par un mec, mais je n'ai jamais eu...

201 Des vues

Likes 0

Le voyage à la plage_(3)

Le voyage à la plage Je ne me suis jamais considéré comme un spectateur. Je ne dirais pas que je suis moche, mais je n'ai jamais pensé que les filles parlaient de moi et je n'étais pas vraiment recherché. J'étais plus du copain gal. Je traînais toujours avec des filles, mais je ne pensais pas qu'elles s'intéressaient à moi. J'ai 15 ans, environ 5'11, 150 livres, et rien de vraiment spécial. Yeux bruns, cheveux bruns, presque entièrement moyens. J'étais plutôt en forme, grâce à ma pratique du football, et j'avais beaucoup de succès à l'école. J'étais allé jusqu'en neuvième année sans...

1.3K Des vues

Likes 0

Mentorat Brandon Chapitre 12

MENTORAT BRANDON Par Bob Chapitre 12 : Fantasmes enfin réalisés Alors que je m'endormais profondément, je ne pus m'empêcher de penser à ce dont Bran et moi avions parlé. Je savais que j'étais plus expérimenté que Brandon dans le domaine du sexe, puisque j'étais sa première expérience sexuelle. Je pouvais aussi dire qu'il était assez intrigué par une expérience sexuelle multiple. Je pensais aussi que ce serait très amusant, mais je ne voulais pas trop forcer, car je ne voulais pas perdre l'amour de ma vie. J'étais sur le point de m'endormir quand j'ai entendu un bruit à côté du lit...

793 Des vues

Likes 0

Expérience de trio maladroite au collège

Il y a cette fille dans mon cours de chimie organique qui s'appelle Courtney. Ses jambes sont musclées, ses seins sont d'environ 36D si mes yeux disent la vérité, et elle mesure environ 5 pieds 6. Ses cheveux sont blonds et ses yeux sont verts. Elle aime porter des vêtements amples et confortables, mais les jours où elle essaie de faire plaisir à son petit ami, elle porte un haut moulant. Je lui ai parlé un peu en cours, de son petit ami. Il s'appelle Charlie et il est assez beau pour un mec. La première fois que j'ai parlé à...

640 Des vues

Likes 0

Lorsque je ne projette aucune ombre

Quand un homme qui ne projette aucune ombre est de ce monde et Éthéré. Méfiez-vous de l'amour fatal qu'il apporte car c'est votre âme qu'il vient voler Nul ne marchera devant lui ni ne marchera sur ses pas. Car il habite parmi les vivants,……… aussi bien que les morts. -Michael Fletcher Le Prologue. Torbridge, Devon. 1973 . Quand Elaine Hamilton trouve un nouveau-né jeté sur le pas de la porte de l'église trois jours après les funérailles de son père, le révérend David Hamilton, elle y voit un signe de Dieu. Enveloppé dans une fine couverture et nu comme la nature...

439 Des vues

Likes 0

Un retournement de situation

Un retournement de situation C’est drôle comme, en un instant, toute une programmation peut être bouleversée. Dans de bonnes circonstances, tout ce à quoi vous avez toujours cru, tout ce à quoi vous avez combattu, craint et résisté peut être déformé et transformé en la chose dont vous rêvez le plus. Tel a été le cas de Taja Crawford, qui a entrepris un voyage effrayant qui la laisserait à bout de souffle, satisfaite d’une manière dont elle ignorait l’existence et désireuse de bien plus encore. Tout a commencé assez innocemment, lorsque Taja est rentrée chez elle tard dans la nuit après...

290 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.