Sujets : L'Île Chapitre 4

138Report
Sujets : L'Île Chapitre 4

Avec le plus léger contact, ses mains écartèrent ses genoux, et sa tête s'élança entre ses jambes, jusqu'en bas, presque sous ses couilles, et il sentit son nez toucher le tissu de son pantalon.

"Putain de merde", grogna-t-il, sa respiration profonde, sa queue tendue contre l'intérieur de son pantalon alors qu'elle bougeait sa tête autour de son aine.

La langue de Sahara sortit un instant plus tard, juste au bas de sa braguette boutonnée, pressant le denim à la base de sa tige, puis sondant lentement le long de sa queue, son renflement étant facilement visible. Cela continuait, parfois au-dessus, parfois en dessous, mais toujours en contact jusqu'à ce que sa langue rencontre le bout de son érection coincée.

Ses yeux se levèrent pour rencontrer les siens. "Maintenant, ça ne marchera pas, n'est-ce pas ?" ronronna-t-elle, à peine audible au-dessus de la musique palpitante. Ses mains glissèrent le long de l'intérieur de ses cuisses, sa droite caressant le dessous de ses couilles, la gauche se positionnant sous sa queue, et alors que Kyle haletait, elle manœuvra son érection jusqu'à ce qu'elle soit droite dans son pantalon.

La langue de Sahara s'est traînée le long de sa braguette, dépassant de l'érection contenue, du bas vers la pointe et pendant quelques secondes, sa tête a bougé de haut en bas, comme si elle le suçait. Kyle ressentait un besoin désespéré d'enrouler ses doigts dans ses cheveux et de la maintenir en place, mais avant de pouvoir perdre le contrôle et l'attraper, elle avait de nouveau bougé.

Cette fois, elle se leva à moitié et se retourna, lui tournant le dos, ses fesses pulpeuses et magnifiques devant lui. Encore une fois, il se lécha les lèvres alors qu'elles descendaient lentement sur sa taille, poussant un peu d'un côté à l'autre jusqu'à ce qu'il puisse sentir son érection nichée entre les joues de ses fesses.

C'était déjà un cours de lapdance complètement différent de celui qu'il avait expérimenté avec Piper il y a peu de temps.

Sahara traîna lentement ses fesses le long de sa queue, et alors que la tête de Kyle s'appuyait contre la chaise dans une agonie bienheureuse, elle remonta lentement sur lui. Ses mains se levèrent de chaque côté de sa tête, s'enlaçant dans ses cheveux tandis que ses fesses commençaient à chevaucher lentement sa queue, tirant son prépuce de haut en bas à chaque mouvement.

Kyle était au paradis. S'il était possible de baiser quelqu'un sans le pénétrer, alors c'était tout, et Sahara allait vraiment s'en prendre à lui. Alors que ses fesses traînaient de chaque côté de sa queue, elle se pencha lentement en arrière jusqu'à ce que sa tête repose sur son épaule droite. Il pouvait sentir son souffle sur son cou alors qu'il regardait ses seins, ses mamelons serrés et durs et terriblement proches, mais toujours hors de portée.

Il frissonna tandis que sa langue sortait, caressant la peau de son cou, traçant lentement un motif invisible de plus en plus haut jusqu'à ce que son oreille soit aspirée dans sa bouche. Les yeux de Kyle se fermèrent, les sensations dans tout son corps devenant de plus en plus intenses à mesure que Sahara manipulait ses sens.

Ses yeux se rouvrirent brusquement alors qu'elle relâchait son oreille de sa bouche et il regarda le bout de ses doigts saisir légèrement son mamelon, le tordant légèrement, le tirant un peu, le rendant de plus en plus rigide alors que ses fesses appuyaient sur sa queue.

"Putain," dit-il, sa voix pleine de désir.

Sahara se redressa lentement, ses fesses soulevant sa bite alors qu'elle se levait et se penchait, mais sa main se précipita vers le bas, caressant son érection comme pour la rassurer. Kyle pouvait voir juste entre ses jambes et le contour de sa chatte à travers la culotte noire. Son cœur battait à tout rompre dans l'espoir qu'elle était sur le point de les enlever.

Ses genoux se plièrent à nouveau, faisant rebondir ses fesses sur sa bite plusieurs fois comme si elle le chevauchait, mais ses jambes se redressèrent un instant plus tard et une de ses mains bougea entre ses jambes, un doigt traçant les lèvres de sa chatte et continuant entre les joues de ses fesses.

Kyle se lécha à nouveau les lèvres alors que le doigt continuait de remonter au-delà de ses fesses, s'arrêtant à la ceinture de sa culotte et s'accrochant à l'intérieur.

"S'il te plaît," dit-il silencieusement, souriant alors que le doigt commençait à baisser sa culotte, pouce par pouce, juste devant lui. Ils se décollèrent lentement de sa peau, Sahara se pencha juste devant lui, lui présentant la meilleure vue possible, de près.

Kyle prit une profonde inspiration, son cœur battant la chamade alors que ses yeux se concentraient sur son trou du cul imminemment visible, mais Sahara tordit son corps d'un demi-tour vers la droite, le taquinant davantage. Il pouvait voir le sourire méchant sur son visage alors qu'elle observait sa réaction, balançant ses fesses d'un côté à l'autre alors qu'elle faisait glisser ses sous-vêtements sur ses fesses, puis lentement le long de ses cuisses, les laissant tomber au sol.

Kyle voulait désespérément qu'elle reprenne sa position précédente, mais elle continuait à balancer ses hanches devant lui, de côté pour qu'il ne puisse pas avoir un aperçu de ce qu'il avait envie de voir. Sa queue avait besoin d'attention et il déplaça un peu ses hanches pour essayer de réduire la pression.

Sahara fit une pause, arrêta le balancement de ses hanches et posa une main sur son front. La vue de son corps de profil ne faisait qu'intensifier le désir de Kyle et il était sûr de pouvoir entendre son cœur battre au-dessus des battements de la musique palpitante dans la petite pièce.

Il haleta alors que Sahara bougeait rapidement, un mouvement fluide et gracieux qui plaçait soudain ses pieds de chaque côté de ses hanches, ses hanches au-dessus de sa tête, sa magnifique chatte juste devant son visage. Kyle déglutit, réaction inconsciente à la vue devant lui.

Pendant qu'il regardait, Sahara tenait sa tête en place, à peine à un pied de son bassin nu et elle glissait lentement sa main libre sur son ventre, sur sa hanche puis sur son monticule rasé. Ses ongles dessinaient des cercles sur la peau sensible et Kyle était sûr qu'il y avait la chair de poule, tant son toucher était délicat.

Ses doigts glissèrent plus bas, caressant les lèvres de sa chatte, glissant d'avant en arrière de chaque côté et la bouche de Kyle s'ouvrit grand alors qu'elle glissait son index à l'intérieur d'elle, un plongeon rapide qui accepta tout son doigt sans hésitation. Son doigt commença lentement à glisser vers l'extérieur, mais revint aussi profondément que possible. Sahara se courba le dos alors qu'elle se doigtait, et Kyle se lécha les lèvres, ayant l'impression que si sa queue devenait encore plus dure, elle allait éclater.

Alors qu'il la regardait glisser son doigt hors des profondeurs de sa chatte, et alors qu'elle l'amenait vers la bouche de Kyle, il s'ouvrit grand, se pressant pour le rencontrer, ne voulant rien de plus à cet instant que de sucer son doigt et de goûter son humidité.

La main de Sahara appuya fermement sur son front pour le maintenir en place et ses yeux se tournèrent vers les siens, voyant le délicieux sourire narquois d'une taquine née sur ses beaux traits. Avant qu'il ne puisse faire un autre mouvement, son doigt mouillé glissa juste sous son nez, dessinant de gauche à droite, laissant une traînée humide de son parfum entre ses lèvres et son nez.

"Ouais," lâcha Kyle, fermant immédiatement la bouche et inspirant par le nez pour essayer de sentir son odeur. Sa langue sortit et essuya sa lèvre supérieure, attrapant un léger soupçon de chatte sur le bout de sa langue, mais pas assez pour le satisfaire.

Les mains de Sahara se sont déplacées de chaque côté de sa tête et son bassin a commencé à se balancer vers lui. Il sentit sa tête reculer un peu et il ouvrit la bouche et tira la langue, espérant désespérément la goûter, lui faire plaisir et la sentir se tordre sur lui. Il savait qu'il respirait vite, qu'il était excité au-delà de toute croyance et qu'il voulait cette fille, même si ce n'était pas Julietta. Elle était trop tonique, trop ferme pour être la fille avec qui il avait discuté ce jour-là. Sahara était comme la version jumelle maléfique de Julietta. Eh bien, son alter ego érotique.

Sa langue sonda alors que sa chatte se rapprochait, désireuse d'entrer en contact avec ce magnifique havre humide, mais elle restait juste hors de portée. Ses hanches se balançaient d'avant en arrière devant lui, et il pouvait la sentir, sentir qu'elle était également excitée. Elle était trop proche pour qu'il puisse la voir, mais c'était tout instinct.

Chaque fois qu'il essayait de lever la tête et de plonger en elle avec sa langue, soit elle repoussait sa tête contre le siège, soit ses hanches se balançaient hors de portée. Elle était incroyablement taquine et elle le jouait comme une experte. Il était submergé par le désir, désireux de la goûter, de la toucher ou de la posséder, piégé par le fait de savoir que s'il tentait sa chance et utilisait ses mains ou sa force pour la goûter, ses pieds ne toucheraient pas le sol tant qu'il ne l'aurait pas fait. face contre terre dans la rue.

Ses yeux se tournèrent vers les siens et elle s'arrêta, figée avec le même regard curieux et interrogateur sur son visage qu'elle avait avant le début de la danse. Elle le regardait comme si quelque chose n’allait pas.

Alors qu'elle se tenait là au-dessus de lui, sa chatte à peine à quelques centimètres de sa bouche, il a tenté sa chance et a poussé sa langue vers l'avant, puis a retiré l'arrière de sa tête du siège.

Kyle était aux anges à l'instant où le bout de sa langue glissa entre ses lèvres, goûtant immédiatement son parfum, son excitation. Il leva sa langue, cherchant et trouvant ce délicieux petit bourgeon qui maximisait le plaisir et il fit glisser sa langue fermement vers le haut, voltigeant vers le haut avec le bout de sa langue.

Cela ne faisait qu'une seconde, probablement même pas, et pourtant il vit l'expression de plaisir traverser son visage en même temps que son dos se cambrait et que sa chatte se relevait hors de portée. Les mains sur sa tête le repoussaient, mais Kyle exultait. Il l'avait goûtée, elle était mouillée, et c'était tout ce à quoi il pouvait penser.

Sahara commença à se balancer au rythme de la musique palpitante, maintenant plus éloignée de lui, mais alors que ses yeux glissaient lentement sur son corps, Kyle pensa qu'elle n'avait jamais été aussi sexy. Ses yeux rencontrèrent les siens et il pouvait voir l'intensité de ses yeux, le fixant comme s'il essayait de décider de quelque chose qu'elle seule connaissait. Il espérait qu'elle déciderait de lui donner un autre avant-goût.

Kyle la regarda se pencher à genoux, ses pieds toujours de chaque côté de ses hanches et ses mains glisser derrière son cou alors qu'elle s'accroupissait lentement sur ses hanches, l'amenant dans une position similaire à celle où elle avait commencé la danse pour lui. , même si maintenant elle était nue, il était dur et il savait qu'elle était mouillée.

Il sentit sa chatte reposer sur son érection, seul le jean de son pantalon les séparait, puis elle se libéra de lui, ses hanches montant et descendant un instant plus tard plus bas sur sa queue. Un mouvement lent et cambré entraîna sa chatte le long de son érection et Kyle grogna avec l'intensité du plaisir et du désir qui le parcouraient.

Elle répéta le mouvement encore une fois, puis une troisième fois, puis alors qu'il se levait pour la rencontrer, elle s'arrêta, le laissant là en train de frotter son jean. Elle sourit, et Kyle sourit aussi, sachant qu'il était manipulé par un maître et qu'il s'en fichait. Il en aimait chaque seconde.

Sahara glissa en arrière et posa ses pieds sur le sol. Son corps se balançait, se tordait et dansait pour lui entre ses cuisses, les ombres et la lumière vacillant sur sa peau à chaque mouvement. Alors qu'elle tournait lentement, Kyle baissa les yeux sur ses fesses, fermes et enseignées mais suffisamment galbées pour qu'il veuille y enfouir son visage.

Elle recula contre lui, l'arrière de ses genoux heurtant l'intérieur de ses cuisses, puis elle s'abaissa lentement, reprenant la position qu'elle avait occupée plus tôt, ses fesses enveloppant son érection à travers son pantalon et elle commença à balancer ses hanches.

Sahara se pencha en arrière, cette fois à sa gauche. Sa tête tomba sur son épaule tandis que ses fesses continuaient de se balancer de haut en bas de son bassin, le branlant, le faisant haleter. Elle aspira à nouveau son oreille dans sa bouche, intensifiant encore plus les choses pour Kyle, au-delà de ce qu'il pouvait supporter.

"As-tu apprécié ton petit goût méchant ?" » lui murmura-t-elle à l'oreille, sa voix grave et rauque.

Kyle hocha la tête, les yeux fermés. Il avait envie de lever les mains et de saisir ses hanches, ses seins, tout ce qui la maintiendrait en place. Le mouvement constant de sa queue allait le faire jouir, il le savait, mais il s'en fichait, il était toujours habillé, il n'avait aucune pensée au-delà du plaisir de ce moment.

"Enfoncer ta langue dans ma petite chatte mouillée comme un mauvais garçon ?" continua-t-elle, attirant un gémissement de Kyle alors que son cul faisait travailler sa bite. Il pouvait sentir sa respiration s'approfondir. Ses couilles commencent à se resserrer et il savait que ce ne serait pas long.

"Et maintenant tu veux jouir, n'est-ce pas ?" elle a chuchoté.

"Oui," haleta Kyle. Il la sentit aspirer à nouveau le lobe de son oreille, le relâchant rapidement. Ses hanches descendirent plus longtemps et plus lentement sur sa queue.

"Je parie que tu veux me toucher, n'est-ce pas ?" murmura Sahara. "Pour m'attraper, me prendre, me baiser."

La bite de Kyle allait exploser et il le savait. Sa respiration était maintenant haletante, dure et rapide alors que Sahara était allongée sur lui, faisant travailler sa bite avec ses fesses, travaillant son esprit avec ses mots.

Il sentit ses mains se fixer sur ses poignets, les soulevant tous les deux. Elle les a relevés pour rencontrer ses hanches qui se balançaient et il les a saisis, les maintenant en place pour pousser sa queue contre, mais Sahara a continué à cambrer son dos, chevauchant sa longueur de haut en bas, manipulant sa queue. Il pouvait sentir que cela commençait à se produire et que tout son corps se tendait.

"Est-ce que mon cul va te faire jouir, Kyle," lui murmura-t-elle à l'oreille.

Avant que Kyle ne puisse répondre, les fesses de Sahara se tendirent, l'agrippant et ses hanches se balancèrent rapidement, beaucoup plus vite qu'avant, le chevauchant durement et fermement à travers son pantalon. Cela l’a envoyé à bout.

Sa respiration changea, un souffle profond et rapide mêlé de gémissements, juste dans son oreille. Sa bite pompait giclée après giclée de sperme à l'intérieur de son boxer. Son corps explosa en vagues de plaisir, de fortes poussées de bonheur alors que le danseur sur ses genoux le manipulait jusqu'à et à travers son orgasme.

"Bon garçon," murmura-t-elle en le branlant avec les joues de son cul.

Quelques instants plus tard, les mains de Kyle tombèrent de ses hanches, épuisées et repues alors que le dernier de son orgasme l'envahissait. Sahara gisait désormais immobile sur son corps, détendu et immobile. Sa langue sortit et traça un cercle sur son cou.

"As-tu apprécié la danse, Kyle ?" dit-elle doucement alors qu'il restait là, haletant.

Il hocha la tête, pas vraiment capable de mots ou de phrases cohérentes.

"Et c'est une danse dont tu te souviendras pour le reste de ta vie, n'est-ce pas ?" dit-elle. Il pouvait entendre la méchanceté dans sa voix avec une pointe d'autosatisfaction pour un travail bien fait.

Il acquiesca. "Putain oui," balbutia-t-il un instant plus tard. "Incroyable."

Elle l'embrassa sur la joue, un baiser étonnamment tendre et doux, sa main droite remontant pour le maintenir en place. "C'est avec plaisir", murmura-t-elle.

Kyle la sentit déplacer son poids comme si elle était sur le point de se lever, et ses mains agrippèrent ses hanches. "N'y va pas."

"Je dois m'habiller, Kyle," dit-elle en lui souriant. Elle remuait ses hanches d'un côté à l'autre. "En plus, je pense que tu devrais peut-être aller nettoyer."

Elle l'embrassa une fois de plus sur la joue, un geste désarmant qui lui procurait de l'affection en même temps qu'il rappelait à Kyle que la danse était terminée. Cette fois, alors qu'elle déplaçait son poids pour s'asseoir, il la laissa partir, la sentant assise bien droite sur ses genoux, lui tournant le dos.

Kyle se rendit compte à quel point l'intérieur de son pantalon était recouvert de sperme, et il refroidissait rapidement maintenant. Elle avait raison, il le savait. Il aurait besoin d'aller nettoyer, et avec un soupir de regret, il accepta que la danse soit terminée.

"Tu es une sacrée bonne danseuse, Sahara", dit-il, la regardant se pencher pour ramasser sa culotte et son soutien-gorge.

Elle remuait ses hanches sur lui, lui donnant une réponse physique plutôt que verbale qu'il n'aurait probablement pas entendue de toute façon. Il prit cela comme un signe qu'elle était satisfaite de son compliment et pendant qu'elle glissait sa culotte autour de ses chevilles, il en sortit vingt autres de sa poche.

Sahara se leva, se pencha au niveau de la taille et fit remonter sa culotte sur ses jambes. C'était le premier aperçu que Kyle avait de son cul et de sa chatte par l'arrière et cela le fit se lécher les lèvres. Elle se redressa en remontant sa culotte noire avec le lacet argenté, l'ajustant sur ses hanches puis elle se tourna à moitié et s'assit sur sa cuisse droite.

"Tiens," dit Kyle, soulevant les vingt et les lui tendant. "La meilleure danse que j'ai jamais eue. Si je pouvais te donner cent dollars, je le ferais, et tu mériterais toujours un pourboire."

"N'es-tu pas gentil," dit-elle en lui donnant un bref bisou sur les lèvres. "Merci, Kyle."

Sahara a remis son soutien-gorge dans un mouvement rapide et expérimenté, l'a attaché puis a passé rapidement ses doigts dans ses cheveux, les remettant en place.

"Allons-nous?" dit-elle en se levant et en tendant la main à Kyle pour l'aider à se relever.

Il sourit, lui prit la main et se leva, se sentant un peu chancelant pendant un moment, la faisant rire.

« Un tremblement de genou ?

Kyle hocha la tête. "Je t'avais dit que tu étais bon."

"Oh, je sais que je vais bien", dit-elle avec un sourire narquois. "Honnêtement, je ne suis généralement pas excité quand je fais un lapdance, mais il y a quelque chose chez toi, Kyle."

Kyle sourit, mais il savait que c'était une réplique. Il ne dit rien de plus, mais la laissa le conduire depuis la cabine et le ramener à travers les rideaux de perles jusqu'à la pièce principale.

Elle s'est arrêtée et lui a donné un bisou sur la joue, et avec un murmure : « Merci pour la danse », elle est partie. Kyle regarda ses amis, regardant une danseuse sur la scène principale faire des acrobaties nues avec ses cuisses serrées autour d'un poteau en acier, et souriant, il se dirigea vers la salle de bain.

Kyle, Ed et Casey sont arrivés au Club Boca mais ont dû faire la queue. Le temps passa rapidement, Casey rappelant à plusieurs reprises à Ed de ne pas être un connard total et Ed interrogeant à plusieurs reprises Kyle sur le lapdance. Depuis qu'il s'était nettoyé dans les toilettes du club, Kyle n'en avait pas dit un mot à ses copains. Il avait aussi jeté son boxer dans la poubelle des toilettes et avait fini par devenir commando. Il n'y avait aucune chance qu'il raconte cette histoire à Ed.

Un peu après midi, ils furent admis au Club Boca, un grand lieu consacré à la danse et à la boisson, avec des DJ jouant un mélange de danse traditionnelle et de musique house latine, et Kyle a immédiatement ressenti l'ambiance décontractée et décontractée de l'endroit. Ed et Casey sont allés au bar pendant que Kyle partait à la recherche des filles. Les gars l'avaient rattrapé au moment où il les avait repérés, alors tous les trois se sont approchés pour les rejoindre.

"Hé," sourit Kyle en s'approchant de Julietta.

"Salut Kyle," dit-elle en lui rendant son sourire. "Alors vous avez réussi, les gars ? Nous pensions que vous n'alliez pas venir."

Kyle sourit, sachant sans l'ombre d'un doute que Sahara n'était pas Julietta, mais la similitude avec elle était effrayante. Réalisant qu'il ne lui avait pas répondu, il sourit. "Ouais, nous sommes restés coincés dans la file d'attente à l'extérieur. Mais ici maintenant."

"Je suis heureuse de l'entendre," répondit Julietta en lui donnant un coup de coude.

"Hé, tu veux danser ?"

"Bien sûr."

Kyle la suivit sur la piste de danse et en profita pour la regarder. Il a vraiment aimé la jupe courte noire et les bottes, et le haut coupé noir et blanc qu'elle portait la mettait vraiment en valeur. Une fois sur la piste de danse, Kyle se laissa aller. Il avait toujours aimé danser, surtout dans les clubs et lorsque beaucoup de ses amis ont traversé cette phase où ils pensaient que danser était « gay », Kyle a pu danser avec la plupart des filles sexy de son école. Maintenant qu'il avait vingt ans, il se sentait à l'aise sur la piste de danse.

Pendant qu'ils appréciaient la musique, Kyle remarqua un type étrange qui regardait Julietta de temps en temps. Elle avait vraiment l'air sexy, remarqua-t-il, et il aimait la façon dont elle continuait à le regarder. Malgré son orgasme antérieur au club de strip-tease, il pouvait ressentir un picotement d'excitation au creux de son estomac.

Après environ quinze minutes passées sur le sol, où ils furent brièvement rejoints par Casey et Margarita, ils s'arrêtèrent pour prendre un verre. Kyle leur attrapa quelques tabourets regardant la piste de danse et ils s'assirent.

"Alors, qu'est-ce que tu as fait ce soir ?" » demanda Kyle.

"Oh, tu sais. Ceci et cela," sourit-elle. "Quatre filles en ville."

"Je peux imaginer", a-t-il ri. "Beaucoup de taquineries et de flirt ?"

"Un peu", répondit-elle en riant. "Un peu de boisson, un peu de danse aussi."

"Bon produit." Il prit une gorgée de sa bière et après avoir offert un autre verre à Julietta, il descendit au bar et leur offrit à tous une tournée. À son retour, Ed leur parlait du club de strip-tease où ils se trouvaient plus tôt.

Kyle grogna, car il n'avait pas l'intention de parler du Gentleman's Club à aucune des filles, mais il aurait dû savoir qu'Ed était incapable de toute sorte de tact ou de diplomatie. Il posa les boissons sur la table et ramassa celles de Julietta et les lui tendit.

Articles similaires

Six-Mile High Club chapitre 8

Six-Mile High Club chapitre 8 Comme il se faisait tard et qu'ils devaient être chez Tomiko pour le dîner, ils s'habillèrent et quittèrent l'école. Elle conduisait un peu comme le chauffeur de taxi qui avait emmené Miyoko et Michael de l'aéroport à l'hôtel. Soudain, Tomiko s'est arrêtée dans un parking, a coupé le contact et est sortie de la voiture comme si elle participait à une course de Stock Car, et a dû faire un arrêt au stand, avec seulement la déclaration : Attends ici. Je reviens tout de suite. Elle a traversé le parking en courant jusqu'à une pharmacie. Trois...

222 Des vues

Likes 0

The Rogue's Harem Livre 1, Chapitre 2 : Le plaisir coquin de Catgirl

Le harem des voleurs Livre un : Les femmes sensuelles de Rogue Deuxième partie : Le plaisir coquin de Catgirl Par mon nom de plume3000 Droits d'auteur 2017 Chapitre quatre : Désirs réalisés Sven Falk – Contreforts du Despeir, Principauté de Kivoneth, Terres de conflits de Zeutch Je n'avais jamais été aussi abasourdi de ma vie alors que je regardais les lèvres de la chatte de ma sœur ouvertes par les doigts coquins de Zanyia. Ce tunnel rose et scintillant, se pliant et se crispant alors que ma sœur se tortillait sous la lamia, m'a fait signe. Je rêvais de me glisser...

202 Des vues

Likes 0

L'humiliation hypnotique de Subby Hubby

Il est furieux de voir sa femme baiser un parfait inconnu dans leur maison, mais elle change ensuite d'avis. Littéralement. ******** Je suis rentré à la maison après le travail et je les ai trouvés en train de baiser sur le sol du salon. Ma femme et un gars que je ne connaissais pas. Il était au top. Je me souviens de ses talons et de ses orteils suspendus en l'air alors que ses fesses fléchissaient et qu'il la pompait. Le FUCK, dis-je. Le gars a regardé par-dessus son épaule et m'a souri. Puis il a vu mon expression et son...

194 Des vues

Likes 0

Séduit, transformé et dominé

J'ai 27 ans et j'ai mené une vie hétéro jusqu'à présent. Je suis considérée comme belle et j'ai eu de superbes copines tout au long de ma vie. Ma carrière, ma santé et ma vie sociale ont été très bonnes. On pourrait dire que je vis la vie parfaite. Je suis mince, 30 de taille, 44 de poitrine - je fais beaucoup d'exercice, j'ai une bite coupée de 7. J'ai une vie très épanouissante à tous égards sauf un. Depuis mon plus jeune âge, j'ai une imagination très active. et envie d'être séduite par un mec, mais je n'ai jamais eu...

201 Des vues

Likes 0

Le voyage à la plage_(3)

Le voyage à la plage Je ne me suis jamais considéré comme un spectateur. Je ne dirais pas que je suis moche, mais je n'ai jamais pensé que les filles parlaient de moi et je n'étais pas vraiment recherché. J'étais plus du copain gal. Je traînais toujours avec des filles, mais je ne pensais pas qu'elles s'intéressaient à moi. J'ai 15 ans, environ 5'11, 150 livres, et rien de vraiment spécial. Yeux bruns, cheveux bruns, presque entièrement moyens. J'étais plutôt en forme, grâce à ma pratique du football, et j'avais beaucoup de succès à l'école. J'étais allé jusqu'en neuvième année sans...

1.3K Des vues

Likes 0

Mentorat Brandon Chapitre 12

MENTORAT BRANDON Par Bob Chapitre 12 : Fantasmes enfin réalisés Alors que je m'endormais profondément, je ne pus m'empêcher de penser à ce dont Bran et moi avions parlé. Je savais que j'étais plus expérimenté que Brandon dans le domaine du sexe, puisque j'étais sa première expérience sexuelle. Je pouvais aussi dire qu'il était assez intrigué par une expérience sexuelle multiple. Je pensais aussi que ce serait très amusant, mais je ne voulais pas trop forcer, car je ne voulais pas perdre l'amour de ma vie. J'étais sur le point de m'endormir quand j'ai entendu un bruit à côté du lit...

793 Des vues

Likes 0

Expérience de trio maladroite au collège

Il y a cette fille dans mon cours de chimie organique qui s'appelle Courtney. Ses jambes sont musclées, ses seins sont d'environ 36D si mes yeux disent la vérité, et elle mesure environ 5 pieds 6. Ses cheveux sont blonds et ses yeux sont verts. Elle aime porter des vêtements amples et confortables, mais les jours où elle essaie de faire plaisir à son petit ami, elle porte un haut moulant. Je lui ai parlé un peu en cours, de son petit ami. Il s'appelle Charlie et il est assez beau pour un mec. La première fois que j'ai parlé à...

640 Des vues

Likes 0

Lorsque je ne projette aucune ombre

Quand un homme qui ne projette aucune ombre est de ce monde et Éthéré. Méfiez-vous de l'amour fatal qu'il apporte car c'est votre âme qu'il vient voler Nul ne marchera devant lui ni ne marchera sur ses pas. Car il habite parmi les vivants,……… aussi bien que les morts. -Michael Fletcher Le Prologue. Torbridge, Devon. 1973 . Quand Elaine Hamilton trouve un nouveau-né jeté sur le pas de la porte de l'église trois jours après les funérailles de son père, le révérend David Hamilton, elle y voit un signe de Dieu. Enveloppé dans une fine couverture et nu comme la nature...

439 Des vues

Likes 0

Jimmy, le garçon d'à côté

Gah, l'université est ridicule ! Je suis tellement prête à arrêter. Taylor Green a ouvert la porte de son dortoir et l'a claquée de façon dramatique. Max, sa colocataire, leva les yeux du livre qu'elle lisait pour la regarder. Mec, tu dis toujours ça chaque semaine. Taylor souffla et passa ses doigts dans ses cheveux noirs jusqu'aux épaules. Ouais, mais cette fois, je suis sérieux. Aujourd'hui, nous sommes vendredi, mais j'ai 3 devoirs à rendre le même jour la semaine prochaine, un test à emporter et 3 autres quiz. Je jure que cette charge de travail va me tuer ! Elle...

296 Des vues

Likes 0

Asticot.

. Smack, Smack Deux gifles aiguës sur ses joues lui firent ouvrir les yeux et voir la forme de sa femme se tenant au-dessus de lui. « Hé la mouche, je vais travailler, ne reste pas dans ce putain de lit toute la journée ; et assurez-vous que cet endroit est nettoyé à mon retour ». Son ressentiment pour lui était au plus bas depuis plusieurs années maintenant. Son argent les gardait tous les deux car il était depuis longtemps devenu inemployable. Tout avait été paradisiaque lors de leur première rencontre ; elle pensait qu'il était M. Merveilleux. Comme il l'excitait avec tous...

1.3K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.