Harry Potter et le livre de sorts des désirs - Chapitre 31 - Potions curatives

547Report
Harry Potter et le livre de sorts des désirs - Chapitre 31 - Potions curatives

Harry Potter et le livre de sorts des désirs
Chapitre trente et un – Potions curatives

Avertissement : Cette histoire ne reflète pas les attitudes ou les personnages de la série Harry Potter, et n'a aucune affiliation avec son auteur.

Codes d'histoire : Mf, x-mast, ncon, reluc, tarte à la crème, magie, unif, voy

L'école de sorcellerie et de sorcellerie de Poudlard était devenue un terrain fertile pour le sexe, les scandales et les grossesses adolescentes à l'approche du mois d'avril. Harry, Ron et Hermione étaient au centre de la controverse, et même si les élèves de quatrième année savaient que leur comportement était devenu quelque peu immodéré, les professeurs et les parents l'attribuaient tous aux bonnes vieilles hormones adolescentes. Les notes n'étaient en grande partie pas affectées pour une élève exceptionnelle comme Hermione, mais des élèves comme Ginny Weasley, qui réussissaient généralement assez bien, les notes étant inévitables, ont commencé à baisser. Les notes d'Harry et de Ron n'avaient pratiquement pas été affectées grâce à l'aide d'Hermione, mais Ginny était dans une année différente et ne pouvait pas compter sur un génie comme Hermione pour l'aider dans ses devoirs et ses études. Ginny avait cependant une autre arme ; elle pourrait utiliser son nouveau personnage sexy et salope pour améliorer ses marques. Un petit mouvement de ses fesses ici, un peu de décolleté là, et n'importe quel professeur masculin ignorerait instantanément son mauvais travail de sortilège et la noterait un peu plus haut que ce qu'elle méritait finalement. Ginny était allée jusqu'à oublier de porter sa culotte un jour pendant le cours de Sortilèges, juste pour s'assurer qu'il n'y avait aucun doute qu'elle réussirait un test important. Le professeur Flitwick faillit trébucher et tomber lorsqu'il vit Ginny se pencher pour ramasser un oreiller. Il pouvait à peine respirer alors qu'il regardait le petit cul frais et la chatte nue de Ginny alors qu'elle prenait son temps à ramasser un petit oreiller. Inutile de dire que Ginny a reçu les meilleures notes même si son travail de Charme était moins à désirer. Seuls deux professeurs semblaient immunisés contre son comportement de salope ; Les professeurs Maugrey et Rogue avaient pratiquement ignoré ses jupes courtes, ses hauts moulants et son comportement généralement sexuellement agressif à leur égard.

« CONNU ! » cria Ginny alors qu'elle montait les escaliers de la salle commune de Gryffondor et claquait sa porte en entrant dans son dortoir de filles de troisième année. Le professeur Snape venait de lui donner un essai de quatorze pouces sur une potion très compliquée en guise de punition pour sa performance épouvantable dans la création d'une potion d'amour appropriée lors de leur précédent cours d'une heure. Sa potion avait pris une couleur vert putride avant de mousser, d'exploser et de recouvrir tout le cours de potions d'une pâte collante incroyablement rance. Rogue entreprit ensuite de lui faire nettoyer tout le désordre après la fin du cours. Pendant plus de deux heures, Ginny remua ses fesses, montra son string et lança même à Rogue un rapide coup d'œil à l'un de ses petits tétons roses. Rien n'a même dérouté le graisseux Maître des Potions ; il a continué à revoir ses notes et à corriger ses devoirs pendant deux heures entières. Ginny faillit exploser de colère après que Snape ait décidé de lui confier une dissertation supplémentaire après qu'elle ait fini de nettoyer toute la classe. Ce n’était même pas le pire ; Snape l'informa alors qu'elle devrait suivre quelques cours de potions de rattrapage pour rattraper le reste du cours.

Habituellement, Ginny aurait simplement terminé sa dissertation et travaillé un peu plus dur en potions pour s'en sortir. Son nouveau comportement sexy lui permettait cependant d'autres moyens de lutter contre les marques et au lieu de sortir son livre de potions pour faire une petite révision, elle partit à la recherche du livre de sorts des désirs, caché dans la chambre d'Hermione.

« Ummm… Hermione… ? » dit Ginny à voix haute après avoir frappé à la porte. Il n'y eut aucune réponse alors Ginny tourna la poignée très doucement et entra. « PUTAIN DE MERDE ! » cria-t-elle sous le choc. Hermione était sur son lit, entièrement nue et les jambes écartées, avec quatre de ses doigts entrant et sortant de sa chatte humide. Tellement absorbée par ce qu'elle se faisait, elle n'entendit même pas Ginny l'appeler par son nom ou frapper à la porte.

'OHHH FUCK… GINNY !' a-t-elle crié, retirant ses doigts de son trou humide et essayant de se couvrir. « Qu'est-ce que tu veux ? » dit-elle avec de la sueur coulant sur son visage.

"Juste le livre que tu as pris à Harry et Ron… J'en ai besoin pour quelque chose" répondit Ginny, l'air un peu gênée d'avoir croisé Hermione en train de se faire plaisir.

« Tiens… Prends-le… Sortez d'ici ! » cria Hermione, également assez embarrassée par la situation alors qu'elle ramassait le livre relié en cuir sous ses minces draps de soie et le lançait à Ginny.

'Merci… Désolé--!' commença Ginny, avant qu'une Hermione furieuse ne sorte sa baguette et lui fasse claquer la porte au nez. 'Chienne! Elle aurait dû verrouiller sa porte ! Murmura Ginny en courant vers sa propre chambre et en verrouillant la porte derrière elle. Le premier cours de potions de rattrapage de Ginny n'était que dans quelques heures, donc elle savait que quoi qu'elle décide de faire, elle devrait le faire rapidement afin d'éviter d'autres leçons et un examen minutieux de la part de Rogue. Elle feuilleta rapidement les pages, à la recherche uniquement des sorts et des potions les plus simples et les plus rapides qui pourraient servir ses objectifs spécifiques : séduire le professeur Rogue et prendre le dessus sur le gluant Maître des Potions.

«Ça a l'air intéressant…» marmonna-t-elle en lisant la description d'une potion plutôt sournoise mais efficace.

On y lisait :

Vous avez du mal à attirer un membre du sexe masculin ? Besoin d'aide pour attirer leur attention et réaliser tous vos fantasmes. Cette potion simple et rapide fera l'affaire. Concoctez simplement cette potion et appliquez-la sur votre vagin. Assurez-vous que l'homme de vos rêves est à proximité et votre chatte sera pour lui de l'herbe à chat. Avertissement! Assurez-vous que votre partenaire masculin prévu est suffisamment proche de l'arôme de la potion appliquée pour être affecté. Le parfum est très puissant et attirera tous ceux qui le sentent, faisant de vous et de votre vagin le centre de leur univers pendant une période prolongée !

Ginny était un peu inquiète à l'idée d'utiliser un aphrodisiaque aussi puissant sur un professeur de Poudlard. Elle craignait également que la potion appliquée puisse attirer l'attention indésirable des autres garçons à proximité s'ils sentaient la concoction parfumée. Ses inquiétudes furent cependant apaisées après avoir réalisé que tant qu'elle portait une culotte, elle serait relativement à l'abri d'attirer l'attention des autres étudiants ou professeurs qui passeraient à côté d'elle en descendant vers les cachots.

Ginny sortit son kit de potions et commença à préparer la simple potion pâteuse décrite dans le Livre de Sorts des Désirs. C'était ironique que Ginny travaille si dur pour préparer une potion pour éviter des devoirs de potions supplémentaires, alors que, si elle avait appliqué le même effort pour étudier, elle n'aurait jamais eu à séduire le graisseux Maître des Potions. Cependant, Ginny ne se contentait pas de préparer la potion et de séduire les professeurs pour obtenir une note plus élevée ; elle le faisait pour apaiser son appétit sexuel croissant.

Il ne fallut que quelques heures à Ginny pour terminer la potion aphrodisiaque et après avoir enlevé son uniforme scolaire et enfilé une jupe encore plus courte, elle remua la potion pâteuse, trempa deux de ses doigts dans la boue chaude, écarta les jambes et a commencé à le frotter sur ses plis serrés. Un autre avertissement au bas de la page mettait spécifiquement en garde contre l'application de la pâte à l'intérieur du vagin de l'utilisateur, mais après que Ginny soit devenue un peu trop excitée lors de l'application du goop ; elle glissa ses doigts dans sa chatte maintenant trempée et les fit entrer et sortir pendant une bonne dizaine de minutes. Après avoir failli jouir, Ginny réalisa qu'il ne lui restait que quelques minutes avant le début de ses cours de potions de rattrapage avec Snape.

'Oh PUTAIN !' gémit-elle, ne voulant pas s'arrêter, mais sachant qu'elle n'avait pas assez de temps pour s'en sortir. Ginny enfila rapidement une culotte serrée en coton et courut vers les cachots sans rencontrer une seule âme en descendant. Elle trouvait un peu bizarre que le château soit presque vide, mais elle ne pouvait pas se plaindre ; cela réduisait les chances que sa potion aphrodisiaque attire quelqu'un d'autre en descendant.

« Vous êtes en retard, Mme Weasley… Cinq points en moins pour Gryffondor ! » dit calmement Snape à Ginny, dès qu'elle entra en courant dans sa classe de potions. Ginny n'était pas trop inquiète ; si son plan fonctionnait, elle gagnerait plusieurs points auprès de Snape après avoir eu la chance d'enlever sa culotte. En fait, l'opportunité s'est présentée immédiatement ; Alors que Ginny se dirigeait vers le bureau de Rogue, elle renversa accidentellement un flacon d'un liquide vert putride.

« Nettoyez-le, Mme Weasley… Sans utiliser votre baguette » dit intelligemment Snape, pensant qu'elle serait confuse sans sa baguette.

Sans même s'arrêter un instant, Ginny se pencha et ôta sa culotte serrée en coton. Snape la regarda d'un air interrogateur alors qu'elle se retournait, se penchait et commençait à éponger le liquide avec sa culotte ; exposant son joli cul et sa chatte serrée à un Rogue moins qu'amusé. Il avait déjà agressé une Hermione Granger sans méfiance ; plus pour donner une leçon à cette sale Sang-de-Bourbe que pour se défouler, mais il ne s'était jamais intéressé aux avances de la petite Ginny Weasley. Pour un; il déplorait la plupart des membres de la famille Weasley et deuxièmement, il n'avait aucune intention de violer un élève de troisième année.

'MS. Weasley… Vos avances sexuelles sont tout à fait inutiles--! » Commença Rogue, sur le point de rejeter une autre des avances évidentes de Ginny. Cependant, avant qu'il ne puisse terminer sa phrase, un arôme étrange envahit simultanément tous ses sens. Chaque pensée et action fut rapidement oubliée alors que l'arôme pénétrait dans son esprit et une seule chose devenait importante ; goûter la douce chatte de Ginny Weasley.

Ginny se retourna et sourit tandis que les muscles du visage de Snape changeaient et qu'un changement d'attitude soudain et évident l'envahissait. En quelques secondes, il était à genoux derrière Ginny, sa langue enfouie dans les plis serrés de sa chatte chauve. La chatte de Ginny était déjà mouillée, grâce à son application de potion, et tandis que Snape faisait entrer et sortir sa longue langue de sa délicieuse chatte, elle pouvait l'entendre gémir de satisfaction. Ginny était en fait assez surprise ; elle avait imaginé une rencontre sexuelle avec le professeur Snape très peu attrayante. La vérité, cependant, était tout le contraire ; Snape était très doué avec sa langue et peu de temps après, Ginny ne put s'empêcher de gémir d'extase orgasmique, alors que son jus chaud coulait à travers sa chatte humide et sur la langue en attente de Snape. Il l'a lapé rapidement et avant même que Ginny ait pu récupérer, Snape avait son pantalon autour de ses chevilles et guidait sa bite dure de six pouces vers son trou gonflé.

« Uhhhhhh… PUTAIN OUI ! » gémit-elle alors que Rogue envahissait sa chatte serrée avec sa tête de bite bulbeuse. Snape ne dit pas un mot alors qu'il enfonçait progressivement de plus en plus sa tige palpitante profondément dans la chatte tremblante de Ginny. Snape semblait incapable de parler, de penser ou d'agir de quelque manière que ce soit, autre que pour satisfaire la chatte améliorée par la potion de Ginny. Ginny réalisa rapidement qu'elle n'aurait aucun moyen de négocier ses notes avec un Rogue fou de sexe alors qu'il était toujours fasciné par la potion qu'elle avait appliquée sur sa chatte maintenant bourrée. Cependant, cette pensée a été rapidement dissipée ; quand le rythme de Rogue s'accéléra de manière inattendue sans la moindre trace de retenue.

« Ahhhhhhhhh ! » Ginny gémit de plaisir alors qu'elle atteignait son deuxième orgasme, grâce au rythme accéléré de Snape. Ce que Ginny ne savait pas cependant, c'est que l'augmentation de la vitesse et du rythme de Rogue était uniquement due au fait que Ginny appliquait la potion aphrodisiaque dans sa chatte. Dès que la queue de Snape entra en contact avec la pâte irrésistible, il ne put s'empêcher de s'attaquer à sa chatte serrée avec une vigueur accrue. Son nouveau rythme cependant, fit plus que simplement pousser Ginny à bout pour la deuxième fois, il diminua rapidement sa propre endurance et avec un gémissement guttural, il relâcha au plus profond de la chatte frémissante de Ginny.

'UNGHHHH… UNGHHHHHH !' grogna-t-il, claquant sa bite, les couilles profondément dans Ginny avant d'éclater à l'intérieur d'elle, recouvrant les parois de son ventre d'une épaisse dose de son sperme chaud et collant. Ginny gémit de satisfaction alors qu'elle sentait sa queue sursauter et vomissait plusieurs longues cordes de sa semence au fond d'elle.

Alors que Ginny et Snape sortaient de leurs orgasmes respectifs, Ginny s'attendait à ce que Snape retire sa tige recouverte de sperme de sa chatte en peluche et la laisse quitter ses cours plus tôt. Cependant, Rogue n'avait pas encore l'intention de laisser Mme Weasley abandonner ses cours de potions de rattrapage, et avec un déterminisme renouvelé, il commença à enfoncer sa bite semi-dure dans et hors du trou qui fuyait de Ginny à un rythme régulier. La potion qu'elle avait appliquée sur et dans sa chatte avait eu un effet néfaste sur Severus Snape ; les propriétés aphrodisiaques de la potion affectaient toujours son état d'esprit. En quelques secondes, il était de nouveau dur et martelait la chatte gonflée de Ginny aussi fort et aussi vite que jamais. Ginny ne savait pas si Rogue était une sorte de dieu du sexe ou si la potion qu'elle s'était appliquée lui avait donné une vitalité accrue. Aucun mortel ne pourrait jamais devenir aussi dur et aussi vite sans une sorte d'aide. Quoi qu'il en soit, Ginny n'avait pas d'autre choix que d'affronter la tempête et d'espérer que Rogue finirait par s'épuiser. Ce n’était pas de sa faute si elle appréciait autant sa situation actuelle. Snape la frappait si fort maintenant, que Ginny avait le visage plaqué au sol tandis que ses fesses étaient dressées, utilisées avec rapacité par la tige de six pouces de Snape.

'FUCK... Encore !' gémit Ginny, alors que son corps tremblait et qu'un picotement bienheureux la parcourut avant qu'elle n'enduise à nouveau la bite en forme de piston de Rogue avec une autre portion saine de son jus chaud. La lubrification supplémentaire a permis à Snape de pénétrer Ginny encore plus rapidement jusqu'à ce que, comme Ginny quelques secondes plus tôt, un deuxième orgasme traverse son corps et il remplisse à nouveau la boîte étroite de Ginny avec presque une pleine charge de son sperme chaud.

« Putain de merde ! Je peux le sentir tirer en moi ! » gémit Ginny, tandis que Snape grognait bruyamment et déposait sa semence au plus profond du petit ventre de Ginny. Ginny, s'attendant à nouveau à ce que Rogue sorte enfin de sa chatte chargée de sperme, fut choquée de le sentir continuer à entrer et sortir d'elle à un rythme beaucoup plus lent. Son manche était presque complètement mou, mais il pouvait à peine s'empêcher de continuer. La potion que Ginny avait concoctée avait presque atteint son terme, mais Snape semblait encore en avoir un peu en lui avant de donner son rythme torride. C'était plus que ce que Ginny pouvait dire ; les poussées constantes, les orgasmes et l'intensité étaient trop forts pour la troisième année rousse et après que la bite de Rogue ait atteint sa pleine dureté pour la troisième fois, Ginny était presque inconsciente. Mais avant de tomber dans un profond sommeil ; elle a eu la chance de vivre un dernier orgasme.

« AHHHHHHH ! » gémit-elle avant de sombrer dans une inconscience très agréable. Rogue ne dura que quelques secondes de plus avant de tirer une charge considérablement plus petite dans la chatte serrée de Ginny. Il s'est ensuite également endormi avec sa bite ramollie toujours entièrement immergée dans sa chatte crémeuse et sans soucis au monde.

'C'est quoi ce bordel !' gémit Rogue quelques heures plus tard alors qu'une de ses horloges sonnait midi et il réalisa ce qu'il avait fait à la sorcière salope dont la chatte serrée et agrippante tenait toujours sa queue en elle. Snape retira rapidement sa tige douce de sa chatte dégoulinante et se nettoya avant d'essayer de se rappeler ce qu'il venait de faire et pourquoi. Tout ce dont il se souvenait, c'était de voir Ginny se pencher et exposer sa chatte chauve avant qu'une envie irrésistible de foutre en l'air sa douce chatte ne domine son bon sens. Rogue a mis son esprit vif et pénétrant à la tâche et a rapidement commencé à formuler un plan pour découvrir la source de son envoûtement. Il passa la chatte de Ginny avec un morceau de coton et procéda à quelques tests compliqués pour découvrir les ingrédients et le but de la solution qu'il avait trouvée sur son clitoris exposé.

« Hmmmmm… Peut-être que Mme Weasley a plus d'aptitudes pour les potions que je ne le pensais au départ ! » se dit-il alors que Ginny bougeait et se réveillait de sa rêverie. " Ce sera tout, Mme Weasley... Je crois que vous n'aurez plus besoin de cours de potions de rattrapage... S'il vous plaît, buvez ceci et n'oubliez pas d'essayer un peu plus fort dans vos études ! " ordonna Snape, tandis que Ginny baissait un peu sa jupe et buvait le verre. flacon de potion qui lui a été remis et est reparti avec un sourire narquois sur le visage. Même si elle était un peu endolori alors qu'elle se dirigeait vers la salle commune de Gryffondor, elle était plutôt satisfaite du résultat de son complot sournois. Aucun autre cours de potions de rattrapage et peut-être un peu plus d'indulgence dans ses cours de potions restants valaient bien le travail acharné qu'elle avait consacré à son plan et le partenaire répugnant avec lequel elle l'avait mis en œuvre.

Articles similaires

La façon dont je l'ai rêvé, partie 2, chapitre 15

Kishimoto est un homme et propriétaire de la série Naruto. Maintenant, veuillez LIRE . . . . . . Voici le début de la partie 2 Écrit par Dragon des Enfers Révisé par Evildart17/Darkcloud75 xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx La façon dont je l'ai rêvé Partie 2 Chapitre 15 Cinq ans plus tard C'était un bel après-midi qui avait l'air de se transformer rapidement en une averse bientôt; cependant, les trois personnages dans la forêt s'en fichaient. Une silhouette se cachait dans un buisson essayant de ne pas être détectée alors qu'il espionnait tranquillement les deux autres silhouettes, il essayait de ne pas bouger ou...

1.1K Des vues

Likes 0

Sharon est la propriété de pt 2, après le prom_(2)

Sharon branlait Billy alors qu'il parlait à Cindy sur son téléphone portable, c'était le lendemain du bal et il était 15 heures. Sharon et Billy avaient passé presque tout le temps au lit. Elle a même demandé à son père, George, de leur apporter le petit-déjeuner au lit pendant qu'elle continuait à sucer Billy. La nuit dernière, Billy était rentré à la maison super excité parce qu'il n'avait été branlé que par Cindy dans la limousine, rien d'autre. Donc, étant la bonne salope sexuelle, Sharon attendait dans le lit de Billy portant son ensemble soutien-gorge et culotte rose préféré. Il a...

1K Des vues

Likes 0

Ma première fois avec ma belle-mère

Ma première fois avec ma belle-mère Cela s'est réellement passé il y a une dizaine d'années. C'était une situation qui se présentait à une occasion parfaite. Je n'ai pas pu le refaire depuis ce temps-là, mais on peut toujours espérer. Je me suis marié dans une famille qui avait beaucoup de problèmes. C'était presque comme regarder un feuilleton télévisé. Cet épisode s'appelait le mari tricheur accro à la cocaïne. Mon beau-père était accro à la cocaïne et sortait avec ses amis. (Les concessionnaires) Je ne sais pas s'il trichait ou non, mais ma belle-mère en était convaincue. Naomi (La belle-mère) était...

1K Des vues

Likes 0

House Slut 41 : Cérémonies de clôture

Lorsque Tegan s'est réveillée le lendemain matin, elle s'est retrouvée seule au lit. La nuit dernière, Candy avait dormi entre elle et Jackson, James ne faisant apparemment pas partie des plans de la soirée pyjama. Ils avaient tous dormi nus après s'être lavés et tandis que Tegan était restée la plupart du temps seule – épuisée comme elle l'était – Candy s'était blottie contre elle et Jackson avait baisé avec elle, ses mains caressant ses gros seins tout au long de la nuit. S'aventurant avec raideur hors de la chambre, Tegan se promena nue dans le salon pour trouver Jackson debout...

623 Des vues

Likes 0

Date de mariage de Jennifer

Elle n'était pas vraiment d'humeur pour un mariage. Mais Katie était son amie depuis l'université, donc Jennifer sentait qu'elle devait partir. De plus, Joe était un gars formidable. Elle a donc fouillé son placard pour trouver la robe idéale. Elle avait récemment perdu trente livres, alors elle était un peu excitée à l'idée d'essayer l'une de ses anciennes robes sexy. Elle a trouvé le bon. Il était élégant et noir. Pas trop court mais pas non plus long non plus. Pas beaucoup de décolleté mais assez pour avoir un second regard. Pas de nylons après tout, c'était l'été. Et ses jambes...

593 Des vues

Likes 0

L'esprit de Marissa

Marissa obtenait toujours ce qu'elle voulait, avec tout. L'école, la maison, les garçons, les garçons de Melissa, peu importe, elle l'avait probablement. Les filles étaient jumelles. Marissa est née différemment. Elle avait le pouvoir de contrôler les esprits, et Melissa ne le savait pas. La mère de la fille ne le savait pas. Seule Marissa le savait. Et maintenant, comme les deux filles étaient en terminale, Melissa avait quelque chose que Marissa avait TOUJOURS voulu, le capitaine de l'équipe de football comme petit ami, avec tous les autres gars qui bavaient après elle. C'était la dernière semaine d'école et Marissa voulait...

465 Des vues

Likes 0

Luxure en abondance

Une jeune fille regardait par la fenêtre de son appartement, une main sur une hanche, l'autre appuyée contre la fenêtre embué de condensation. Elle avait une peau douce, d'une couleur qui rappelle le caramel, lisse et délicieuse. Ses yeux étaient d'un brun foncé, surmontés de fins sourcils qui volaient le long des lignes de son front haut. Dans son dos, des cheveux d'un noir de jais tombaient, droits et brillants partout où la lumière les frappait. Elle avait un petit visage aux traits doux, avec des lèvres charnues légèrement plissées, comme si elle était constamment prête à embrasser quelqu'un, et percées...

491 Des vues

Likes 0

Au travail

Notre directeur m'a demandé de travailler de nuit un soir parce que nous recevons des visiteurs tôt le lendemain matin et il veut que le magasin soit beau. Vous avez l'inventaire le lendemain et demandez si vous pouvez également travailler la nuit. Étonnamment, il accepte et nous sommes sur le point de passer 8 heures seuls dans le magasin. En début de soirée, vous me demandez de passer à la boulangerie et de faire une pause avec vous dès que j'en ai fini avec les sols. Je termine les sols, en un temps record pourrais-je ajouter car j'ai hâte de passer...

447 Des vues

Likes 0

Prendre soin des besoins

Yana a 26 ans et vient de Shanghai en Chine, elle ne s'est jamais mariée selon la culture chinoise, les filles chinoises ne passeront pas de temps seules avec un homme. En matière de sexe, les femmes chinoises sont traditionnellement timides et passives. Yana a dit John, je m'occuperai de tes besoins. Alors, pourquoi es-tu si réticent quand je t'embrasse et caresse tes jeunes seins fermes ? Elle a répondu John, quand j'ai dit que je m'occuperai de tes besoins, je voulais dire que je m'occuperai des travaux dans la maison, afin que tu puisses vivre confortablement. Pas mes...

390 Des vues

Likes 0

L'humiliation hypnotique de Subby Hubby

Il est furieux de voir sa femme baiser un parfait inconnu dans leur maison, mais elle change ensuite d'avis. Littéralement. ******** Je suis rentré à la maison après le travail et je les ai trouvés en train de baiser sur le sol du salon. Ma femme et un gars que je ne connaissais pas. Il était au top. Je me souviens de ses talons et de ses orteils suspendus en l'air alors que ses fesses fléchissaient et qu'il la pompait. Le FUCK, dis-je. Le gars a regardé par-dessus son épaule et m'a souri. Puis il a vu mon expression et son...

377 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.