Le fantasme du cheval de Tanya

281Report
Le fantasme du cheval de Tanya

Ma copine et moi sommes sérieusement plongés dans des fantasmes tabous ! Des fantasmes qui, malheureusement, restent ainsi pour le moment, mais qui deviendront bientôt réalité ! J'ai 29 ans, elle en a 26 ! Elle fait une taille 6-8 et absolument magnifique ! Le jour où je l’ai rencontrée, je suis sérieusement tombé sur mes pieds ! Pendant plusieurs années, j'avais fantasmé sur des filles avec des animaux, mais je n'aurais jamais pensé rencontrer quelqu'un qui ressentait la même chose ! Lorsque je me suis rencontré pour la première fois, nous avons tous les deux testé le terrain comme vous le faites et il a fallu près de 8 mois pour aborder réellement le sujet de la pornographie animale ! Elle ne voulait pas l'admettre immédiatement, mais nous avons tous les deux continué à pêcher ensemble pour voir jusqu'où irait l'esprit pervers de l'autre personne ! À la fin, nous avons réalisé que nous étions évidemment censés l'être... Comme elle veut tout ce que je veux voir ! Voilà donc comment nous imaginons notre première fois avec un cheval ! Évidemment, d’autres animaux plus petits le feront en premier, mais nous voulons commencer par notre fantasme ultime. S'il vous plaît soyez patient car c'est notre première histoire et je suis britannique, ce qui signifie que je suis un Mong analphabète mais je ferai certainement de mon mieux !

Nous revenions donc de la ville ! Nous avons fait un peu de shopping et c'était juste une journée ordinaire ! Nous avions l'intention de rentrer à la maison et de manger, d'aller nous coucher et de voir quel plaisir pervers nous pourrions générer dans l'intimité de notre propre maison ! Alors que nous roulions sur les routes secondaires, j'ai vu une grange près de la route ! Je l'ai pointé du doigt et Tanya a regardé et souri, puis m'a regardé avec ses yeux coquins comme pour dire "oui s'il te plaît". Cela faisait longtemps que nous voulions quitter le chien ! Cela ne devenait pas ennuyeux, mais ce n'était certainement pas le frisson que nous avons ressenti tous les deux la première fois que nous l'avons essayé ! Je lui ai dit "tu veux revenir plus tard après la tombée de la nuit et voir s'il y a des étalons ?" elle a répondu « oui, bon sang ». En rentrant chez moi, je ne pouvais pas enlever le sourire de mon visage ! J'avais du mal rien que d'y penser ! Je voulais ça depuis si longtemps et je savais que ce ne serait qu'une question de temps, mais je n'avais aucune idée que cela allait arriver ce soir !

Quand nous sommes rentrés à la maison, elle est allée directement dans la cuisine et a commencé à déballer les affaires que nous avions achetées au supermarché et j'ai monté les escaliers et suis sorti de l'ordinateur portable ! J'ai commencé à chercher sur des sites sur les organes génitaux des chevaux comme makloox.zoohaven.com pour voir des photos de chevaux ! Elle est montée les escaliers et a regardé mon ordinateur portable pour voir une énorme bite d'étalon évasée et humide ! Elle s'est affaiblie au niveau des genoux et j'ai été instantanément dure rien qu'en la voyant se tortiller rien qu'en la regardant ! Nous avons regardé plusieurs photos pendant quelques heures jusqu'à ce qu'il fasse noir ! Je lui ai dit de mettre une sorte de vêtements sombres et j'ai emboîté le pas ! Une chose que je ne voulais pas ce soir, c'était de me faire prendre. Alors, alors que nous nous habillions tous les deux, anticipant avec impatience ce qui allait se passer, il y eut un silence ! Si les pensées pouvaient parler, la pièce aurait été insupportablement bruyante ! Tout ce dont nous avions besoin, c'était d'un regard étrange et d'un sourire !

En montant dans la voiture, j'ai pu voir qu'elle était nerveuse ! Je n'ai trouvé aucune file d'attente dans la maison, mais je trouve que l'après-shampooing fait un assez bon travail quand je la fiste ! Le dépoussiérage a toujours été de la préparer pour cette journée ! Maintenant, ça se passe... En approchant du champ où j'ai vu les écuries, j'ai remarqué que tout semblait calme ! J'ai fait la révérence en passant lentement pour voir s'il y avait quelqu'un mais cela semblait mort ! Au bout de la route, j'ai fait demi-tour, je suis revenu et je me suis arrêté juste à côté du champ ! J'ai éteint mes lumières et mon moteur, puis nous sommes restés assis avec les fenêtres légèrement ouvertes pendant plusieurs minutes. Nous pouvions entendre les chevaux piétiner dans leurs écuries et les sentir. Cela m'excitait et je voyais rien qu'en la regardant qu'elle palpitait dans sa petite culotte. Je lui ai dit de rester là une minute et je suis sorti de la voiture et j'ai marché vers le point le plus bas de la vieille clôture en bois ! J'ai grimpé et j'ai marché vers les écuries ! Une fois aux écuries, j'ai jeté un coup d'oeil de courtoisie sur trois juste pour vérifier que c'était clair. Tous les trois étaient occupés par un cheval chacun et j'étais certain qu'au moins un ou deux devaient être des étalons ! Je suis retourné à la voiture et j'ai appelé Tanya ! Elle est sortie en un éclair... Nous avons tous deux escaladé la clôture et nous sommes dirigés vers les écuries. À notre arrivée, Tanya tremblait d’anticipation et de peur de l’inconnu ! Je lui ai demandé si elle voulait toujours continuer et elle a répondu bien sûr. J'ai ouvert la première porte de l'écurie et nous sommes entrés tous les deux ! Je l'ai verrouillé après moi et le cheval à l'intérieur était énorme ! Il me dominait et j'ai 5h10. Je lui ai caressé le côté pour le calmer, mais je n'étais toujours pas sûr que l'unité soit une jument ou un étalon. Au fur et à mesure que je le caressais, il se détendit davantage et j'ai commencé à descendre plus bas et à caresser son ventre, allant de plus en plus bas et plus en arrière à chaque coup ! Une de mes mains était entièrement en dessous, c'était certainement une jument ! J'ai dit à Tanya que nous pourrions l'utiliser pour nous aider une fois que nous aurons trouvé un étalon ! Nous sommes sortis de l'écurie et je
Je l'ai verrouillé après moi. Tanya a remarqué une grange/écurie plus grande au loin et a dit qu'ils ne garderaient pas les juments avec les étalons, alors elle a suggéré que nous jetions un coup d'œil directement sur la leur ! Alors que nous nous approchions, j'ai remarqué leur fantôme brassant ! Ce n’est pas mauvais signe du tout car il doit s’agir d’une ferme d’élevage ! Les étalons doivent être quelque part. En regardant autour de moi, j'ai vu une autre porte d'écurie qui était fermée. Je me suis approché, j'ai ouvert le verrou coulissant et j'ai ouvert la porte du haut pour jeter un œil à l'intérieur. J'ai vu un énorme cheval à l'intérieur ! Ce devait être un étalon ! Tanya me tenait la taille alors que nous étions tous les deux là et admirions sa taille. Wow, dit Tanya et j'ai immédiatement commencé à bander ! j'ai quitté le haut
La porte s'est ouverte et a emmené Tanya vers le fantôme et lui a dit de
Attends ici. Je me suis enfui rapidement et j'ai trouvé un abreuvoir pour chevaux ! Un long et je l'ai vidé, je l'ai ramené à Tanya, je l'ai retourné et nous avons dit de nous tenir dessus et de nous pencher sur le fantôme. Elle l'a fait et j'ai ensuite sorti le conditionneur de ma poche et j'ai commencé à lui lubrifier la chatte avec. Ses gémissements, ses grognements ! Wow... Elle était tellement mouillée, sa chatte dégoulinait déjà mais j'ai continué à lui faire pénétrer de plus en plus de doigts jusqu'à ce que j'arrive à la jointure de mon pouce. Cela a toujours été la partie la plus difficile pour elle ! C'est là qu'elle a toujours du mal quand je l'étire au-delà de ce point. J'y arrive toujours et une fois je le fais mieux mais ça lui fait vraiment mal ! Sans avertissement, j'ai enfoncé mon poing dans sa chatte aussi fort que possible alors qu'il passe dans mon poing enfoncé dans son col ! Elle se jette en avant sous le choc et la douleur et crie de douleur ! Je sais qu'elle adore ça et même si elle crie, elle ne veut jamais que j'arrête ! Vous voyez, Tanya aime se sentir impuissante et avoir l'impression d'être maltraitée ! Je fais glisser mon poing vers l'extérieur et vers l'intérieur et, au fur et à mesure que je le fais plusieurs fois, elle commence à s'habituer à la taille ! Elle est maintenant prête ! La formation a porté ses fruits car c’est désormais sur le point d’arriver ! Je lui dis de rester là et de retourner là où se trouvait la jument ! J'espère tellement que cette jument est en chaleur, j'ouvre la porte et je vais être elle, je lubrifie légèrement ma main et je commence à baiser la jument au doigt. Lentement Et doucement à mesure qu'elle s'habitue à moi ! Lentement, de plus en plus de doigt jusqu'à ce que j'aie mon poing à l'intérieur de la petite jument salope ! Elle aime ça, je sens sa chatte se contracter pendant que je glisse ma main en elle et je sens sa chatte mouillée absolument française dans mon poing ! Je récupère autant de son jus que possible et sors du barde en verrouillant à nouveau la porte après moi avec mon autre main ! Je retourne vers Tanya qui est toujours là et essuie le jus de chatte de la jument sur la chatte baisée au poing de Tanya alors qu'elle se tient là, toujours béante ! Je me dirige ensuite vers l'étalon et ouvre la porte du bas ! Je tends la main et le laisse sentir la jument sur mes mains. L'étalon commence à respirer fortement et s'en va. Je l'encourage à me suivre et à le conduire là où Tanya est toujours penchée sur le fantôme posé sur l'abreuvoir ! Ses jambes sont largement écartées et sa chatte est grande béante par anticipation. Je laisse ensuite le cheval sentir Tanya, lui donner un coup de coude avec son nez et renifler bien ! Tanya gémit de peur et dit "fais-le". À ce stade, si elle changeait d'avis, je ne pouvais pas faire grand-chose et le cheval devenait fou. Rebondissant comme si c'était le matin de Noël. Il a sauté avec ses pattes avant mais ne l'a pas montée. Sa bite lui tapait sur le ventre, absolument fort ! C'était rose au bout et noir à partir
Environ à mi-chemin ! C'était énorme ! Probablement environ 14 pouces de long et juste un peu plus petit que mon poing en diamètre ! Il saute à nouveau et cette fois la monte, je vais à ses côtés et je lui murmure qu'elle ira bien ! Je vois la peur dans ses yeux alors que je pose ma main gauche sur elle ! Le cheval grogne et renifle bruyamment et essaie de pousser ! Sa bite glissait dans son dos alors qu'il avait raté un kilomètre, j'ai attrapé sa bite et je l'ai tiré légèrement vers l'arrière et vers le bas, sa bite était dure comme de la pierre et chaude comme de la merde, je n'ai jamais rien ressenti de pareil, je l'ai pointée sur elle chatte et sans prévenir il a la gorge dure !

Elle crie alors que l'énorme grosse bite de l'étalon claque dans sa petite chatte de 26 ans et lorsqu'il frappe son col, elle est momentanément soulevée du sol ! Je vois la douleur dans ses yeux alors qu'il recule légèrement puis s'enfonce à nouveau en elle, encore et encore et à chaque poussée, elle est soulevée du sol, je lui tiens le ventre pour la maintenir droite et je peux sentir l'énorme bite du cheval pousser. dans son ventre à chaque forte poussée qu'il fait ! Elle est tranquille maintenant, fermant simplement les yeux et retenant son souffle en attendant qu'il en finisse avec elle ! Je la vois souhaiter que ça se termine ! Cela ne va pas être long parce que je peux voir ses poussées devenir plus dures et plus durables à mesure qu'il est en elle, il s'étire pendant une milliseconde puis une énorme poussée dure en elle, sa bite entre environ 11 pouces en elle lorsque vous entendez quelque chose. année en elle ! Elle crie et il se tient en elle, il jouit au fond d'elle, elle est à bout de souffle et dit dans sa barbe "il jouit, il jouit" et après quelques secondes, sa bite commence à devenir molle et elle tombe suivie d'une énorme quantité. de sperme blanc soyeux et de sang ! il piétine alors... Je lui demande si elle va bien et elle dit non, je l'attrape par les jambes et les épaules et je la porte par berceau jusqu'à la voiture ! Je laisse le cheval se débrouiller seul et mets Tanya dans la voiture ! Elle tremble et gémit toujours ! Je la ramène à la maison et je la fais entrer dans la maison ! Je la nettoie, m'occupe de sa chatte déchirée et m'assure que nous n'avons pas besoin d'une ambulance, le saignement semble s'être arrêté maintenant, ce qui est bien mais je m'inquiète toujours ! Elle me dit que c'était incroyable et veut recommencer la semaine prochaine ! Oh mon Dieu.... Ma copine est incroyable...

Articles similaires

Liens familiaux (2)

J'ai retiré ma bite de Stéphanie et je me suis assise. Stéphanie s'est assise sur ses genoux et m'a regardé. Je la regardai dans la lueur de son écran d'ordinateur. J'ai regardé son corps nu jusqu'à la petite piscine qui se vidait lentement de sa chatte. Une petite flaque de nos jus d'amour. Eh bien... dis-je. Je ferais mieux d'aller au lit. Tu m'as épuisé. « Ouais. J'ai cet effet sur les gens. Dit-elle. Je tendis la main et la fis courir le long de son bras. Je me suis rapproché et lui ai donné un baiser. Je te verrai demain...

1.5K Des vues

Likes 0

Domination papa noir

Scott Clair détestait sa blancheur. Il n'était pas capable de l'articuler exactement de cette façon; il prétendait accepter sa nature soumise et son désir irrésistible de servir la race noire. S'il avait été un peu plus conscient de lui-même, un peu plus introspectif, il aurait pu décrire avec précision sa haine de soi comme découlant de son besoin inhérent de se sentir supérieur. La blancheur était sa maladie, amplifiée par un complexe napoléonien aux proportions énormes compte tenu de sa taille de 5'1. Il souffrait d'un narcissisme extraordinaire. Dans son esprit délirant, l'univers lui devait des excuses pour sa taille et...

1.4K Des vues

Likes 0

LA DOULEUR : tome 1

J'ai quitté le travail tard et j'ai commencé à rentrer chez moi et je n'ai pas pu m'empêcher de penser à l'homme que j'ai surpris en train de masterbating dans sa chambre d'hôtel alors que je le rencontrais par erreur alors que je faisais mon travail. Je suis entré en pensant que la pièce était vide pour le voir entièrement nu et penché sur un magazine porno sur son lit, semblant éjaculer sur les draps que je devrais changer. il avait environ 28 ans et son corps était en sueur et rouge alors qu'il pompait du sperme partout avec une main...

1.2K Des vues

Likes 0

Ventilation

Nous étions vers 15 et 14 ans, elle serait beaucoup sous moi alors que nous avions l'ordre au point que certains penseraient que nous sortons ensemble, je ne le voyais pas différemment jusqu'à ce qu'elle soit sous moi d'une manière qui me rendrait dur et sa connaissance et ne bouge pas si vous comprenez tous cela mais comme je le disais, elle s'asseyait sur mes genoux et le remplissait et ne bougeait pas parfois elle se mettait à l'aise nous dormions dans le même lit et je dormais sur le côté et elle se retournait son cul vers moi et le...

1.2K Des vues

Likes 0

La façon dont je l'ai rêvé, partie 2, chapitre 15

Kishimoto est un homme et propriétaire de la série Naruto. Maintenant, veuillez LIRE . . . . . . Voici le début de la partie 2 Écrit par Dragon des Enfers Révisé par Evildart17/Darkcloud75 xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx La façon dont je l'ai rêvé Partie 2 Chapitre 15 Cinq ans plus tard C'était un bel après-midi qui avait l'air de se transformer rapidement en une averse bientôt; cependant, les trois personnages dans la forêt s'en fichaient. Une silhouette se cachait dans un buisson essayant de ne pas être détectée alors qu'il espionnait tranquillement les deux autres silhouettes, il essayait de ne pas bouger ou...

1.1K Des vues

Likes 0

Sharon est la propriété de pt 2, après le prom_(2)

Sharon branlait Billy alors qu'il parlait à Cindy sur son téléphone portable, c'était le lendemain du bal et il était 15 heures. Sharon et Billy avaient passé presque tout le temps au lit. Elle a même demandé à son père, George, de leur apporter le petit-déjeuner au lit pendant qu'elle continuait à sucer Billy. La nuit dernière, Billy était rentré à la maison super excité parce qu'il n'avait été branlé que par Cindy dans la limousine, rien d'autre. Donc, étant la bonne salope sexuelle, Sharon attendait dans le lit de Billy portant son ensemble soutien-gorge et culotte rose préféré. Il a...

1K Des vues

Likes 0

Lonely Julie Chapitre 12 Dernier chapitre

Chapitre 12 Julie solitaire Dernier chapitre Lorsque les 11 ans, Mandy et Timmy se sont dirigés vers la plage, Julie et Sally sont allées avec les garçons de 14 ans, Terry et Hank, qui était le frère de Mandy. Les filles ont enlevé leurs t-shirts et leurs shorts et ont dit aux garçons d'enlever leurs shorts alors que tout le monde se déplaçait nu dans la cabine. Terry et Hank avaient tous les deux un pénis dur avant que leur short ne tombe - être avec deux belles femmes de 29 ans et être nus était tout simplement un rêve pour...

1.3K Des vues

Likes 0

La première baise de Julia

C'est ma première histoire, alors n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez ! Julia était une étudiante de première année de quinze ans. Elle mesurait un peu plus de 5'2 et avait un chiffre à élimination directe. C'était une de ces petites filles rondes. Elle avait des seins de 32C et une petite taille qui se fondait dans un cul parfaitement rond. Elle avait un visage anguleux avec des lèvres pleines et une peau de couleur ivoire crémeuse. De longs cheveux châtains tombaient dans son dos. Mais sa caractéristique la plus frappante était ses yeux. Ils étaient grands...

1.2K Des vues

Likes 0

Une journée avec mon ami

Je gémis doucement en me sentant me réveiller, bâillai et regardai l'horloge avec mes yeux embrumés, le sommeil un compagnon insaisissable et pourtant tout aussi difficile à éliminer. 9h30, hein ? pensai-je, pensant évidemment que je pourrais me reposer un peu plus. Cependant, lorsque j'ai vu la date sur l'écran numérique de ma montre - samedi - j'ai pratiquement sauté de mon lit et couru vers ma salle de bain. J'ai eu la chance d'avoir trouvé un travail décent et un appartement avec les commodités d'une maison, quoique plus petite. Je ne dirais pas que j'étais aisé, mais au moins je...

997 Des vues

Likes 0

Juridiquement contraignant, Ch.4

J'ai vu son expression passer d'une incompréhension vide à un choc, à une compréhension et une acceptation naissantes, et enfin à un profond sentiment de libération, puis : un pur bonheur. Ses yeux débordèrent à nouveau, mais pour une raison différente. Elle hocha vigoureusement la tête, incapable de parler, et jeta à nouveau ses bras autour de moi comme si elle acceptait une demande en mariage. Est-ce que c'est ce que tu veux? dis-je doucement à son oreille. Oui. Ohhhh… oui ! Elle embrassa ma joue, ma mâchoire, mon cou et me serra encore plus fort. J'attendis que son premier enthousiasme...

1K Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.