Des adolescents expérimentent.

420Report
Des adolescents expérimentent.

Répétition dramatique.

Tout a commencé lors d’une répétition de théâtre. Tommy et moi avions tous les deux 14 ans, n'avions eu aucune action avec des filles et étions très excités. Tommy mesurait 5 5", bien bâti et très musclé, il a les cheveux bruns et les yeux bleus. J'avais 5 4", maigre, les cheveux noirs et les yeux marrons.

Lorsque nous avons été envoyés dans la pièce, nous avons commencé à rire et à ne pas vraiment apprendre. Nous avons plaisanté un peu avec la fontaine qui se renversait de l'eau les uns sur les autres. Bientôt, nos chemises étaient toutes les deux très mouillées et celles de Tommy s'accrochaient à ses abdominaux, les définissant tous les 6. l'eau coulait lentement sur le sol. C'était la première fois que j'étais vraiment excité par un garçon, j'étais excitée et jeune et toute cette expérience sensuelle m'excitait vraiment. Alors que Tommy soulevait sa chemise pour sécher ses abdominaux, j'ai senti un renflement se développer lentement dans mon pantalon. Heureusement, j'avais un pantalon d'école noir serré donc Tommy ne l'a pas remarqué. Même s'il ne l'a pas remarqué, je l'ai fait ; Bientôt, nous avons recommencé à répéter et ma bite cognait contre mon pantalon, voulant se libérer. J'ai jeté un petit coup d'œil au corps défini et tonique de Tommy et je me suis excusé pour aller aux toilettes.

J'ai ouvert la porte des toilettes et j'ai percuté les toilettes, les verrouillant derrière moi. Alors que j'arrachais du papier toilette de la cabine d'une main, de l'autre j'ai attrapé la fermeture éclair de mon pantalon, j'ai défait mon pantalon et j'ai laissé ma bite de 4,5 pouces se détacher. Un petit frisson me parcourut le dos alors que je chatouillais le bout de mon sexe. Tout en me chatouillant les couilles, je me suis branlé en pensant à Tommy. Alors que ma main s'enfonçait de haut en bas sur ma bite dure et veineuse, des images de Tommy séchant ses abdominaux sexy me traversaient la tête. Oh comme je voulais embrasser son corps. Bientôt, j'étais prêt à jouir et cela ne faisait que me faire frotter plus vite et plus fort. Puis j'ai explosé de sperme chaud, il a coulé sur ma chemise et s'est posé sur mes couilles. J'ai rapidement utilisé le papier toilette que j'avais récupéré plus tôt pour nettoyer, puis j'ai couru en arrière (en m'assurant de ne pas rester trop longtemps dans les toilettes).

Quand je suis revenu auprès de Tommy, nous avons été appelés dans le studio de théâtre principal, nous avons eu une conversation avec le professeur d'art dramatique et j'ai pu voir Tommy regarder mon entrejambe. J'ai arrêté. Ai-je laissé des taches sur mon pantalon ? Paniqué, j'ai caressé ma bite apaisante et j'ai senti une zone humide. Merde. Je l'ai rapidement effacé puis je suis parti avec Tommy.

Alors que nous revenions, Tommy a dit :
"Qu'est-ce que c'était sur ton pantalon John"
"Euh... c'était de l'eau de plus tôt" dis-je toujours nerveux,
"Oh d'accord, à la semaine prochaine alors!" » a-t-il crié en courant vers la voiture de sa mère. Pendant qu'il courait, ses fesses fermes remuaient dans son pantalon serré. Ma bite a recommencé à culminer, alors je l'ai recouverte de mon script et j'ai pris le bus pour rentrer chez moi.

Enfin un début.

Cette nuit-là et pendant le reste de la semaine, j'ai eu au moins trois branlettes par nuit, chacune étant aussi agréable que la suivante. Chacun, j'ai pensé à Tommy tout en me frappant. Cette semaine-là, j'ai eu des problèmes à l'école parce que je n'étais pas concentré, je l'avais en tête. Au cours des jours précédant la répétition suivante du samedi, j'ai pensé encore plus à lui et j'avais décidé que j'allais agir. Ce samedi-là, je lui ai fait un câlin quand je l'ai vu (aussi surpris qu'il soit) et j'ai senti son corps chaud s'enrouler autour du mien, cela m'a seulement excité alors j'ai dû m'éloigner avant qu'il ne le remarque. Cette semaine encore, nous avons été envoyés dans la salle à côté pour répéter notre passage pour le spectacle. Après avoir appris un peu le scénario, j'ai décidé de me lancer. J'ai commencé à me déplacer (jouer au combat) et il a fait de même en retour, bientôt nous nous sommes battus pour le pouvoir les uns sur les autres, nos corps sont enroulés l'un autour de l'autre. Alors que nous continuions à nous battre, j'ai senti ma bite frotter contre la sienne, et à son tour, sa bite s'est ensuite développée dans ma jambe. Soudain, Tommy s'arrêta, s'assit sur une chaise et cacha son érection. Moi aussi, j'avais une érection furieuse, alors je me suis assis à côté de lui et j'ai commencé à frotter sensuellement sa jambe de haut en bas. Au début, il a commencé à résister, mais lentement et maussade, je pouvais dire qu'il commençait à apprécier ça. Il s'est ensuite levé et s'est dirigé vers le mur en m'ignorant pratiquement. Au début, j'étais un peu triste, mais ensuite il a dit :
"Baise-moi ces répétitions sont tendues, tu sais avec l'apprentissage du scénario et tout"
"d'accord" ai-je répondu,
"Quoi?" dit-il confus,
"Je vais te baiser", dis-je avec assurance, soudain des pensées me traversèrent la tête, si j'étais allé trop loin, et s'il disait à tout le monde que j'étais gay et qu'ensuite je serais victime d'intimidation. Oh mon dieu, qu'ai-je fait!
« Continuez alors » dit-il.
Oh mon Dieu. Pendant un moment, j'ai cru que j'étais au paradis. Je m'avançai lentement vers lui, ravi d'avoir enfin la chance de sentir son cul ferme. J'ai commencé à lui frotter lentement le cul ; ma bite frottant de haut en bas sa fente. C'était si bon que je ne pouvais qu'imaginer ce que ce serait de faire ça nue. J'espérais que j'en aurais l'occasion. J'ai commencé à cogner plus fort, enfonçant ma bite dure et retenue dans son cul habillé. Ma bite devenait de plus en plus chaude mais je ne voulais pas finir. Pas encore en tout cas. Je lui ai donc demandé de l'essayer maintenant. Nous nous sommes retournés et il a saisi l'intérieur de mes cuisses, ses bras s'étirant autour de ma taille. Cela lui a donné plus de force et finalement l'a amené à me pomper le cul plus fort et plus vite. Des sensations de picotement se sont répandues dans mon corps et ont commencé à caresser mon entrejambe pendant qu'il me pompait fort le cul. Mmmmm j'étais au paradis. Soudain, il m'a fait tourner et m'a embrassé, enfonçant sa langue dans ma gorge pendant que nous tourbillonnions de salive ; puis il a commencé à me caresser l'entrejambe d'une main et mes fesses de l'autre. À mon tour, j'ai fait de même, pendant que nos langues se fixaient. Quand nous avons rompu le baiser, j'ai demandé s'il voulait aller aux toilettes car j'étais prêt à jouir. Il a dit oui.

Je lui ai attrapé la main et l'ai conduit dans les toilettes, claquant la porte derrière moi, je nous ai enfermés dans un stand. Il m'a brièvement embrassé sur les lèvres puis a commencé à ouvrir mon pantalon. Bientôt, ma bite bondit dans la paume de la main de Tommy, ce qui envoya une chaleur tourbillonnant dans mes veines. Il m'a regardé profondément dans les yeux et a commencé à tirer. Sa main se frottait d'avant en arrière, se tordant et tirant ; J'avais l'impression d'être mort et d'être arrivé au paradis. Puis mes couilles sont devenues chaudes et j'ai su que j'étais sur le point de jouir. Brusquement, mon jus de garçon chaud lui a coulé dans la main, encore et encore ; chaque plan est un peu plus petit que le précédent. C'était et a été le meilleur orgasme que j'ai jamais eu. Sensuellement, Tommy a ouvert la fermeture éclair de son pantalon (avec la main propre) et a laissé sortir sa bite de 6 pouces. Ses couilles étaient plus grosses que les miennes et son pubis était d'un noir foncé succulent. Il a ensuite appliqué le reste de mon sperme sur sa bite et m'a dit de goûter mon propre sperme.

J'étais choqué, mais j'étais trop amoureux de sa grosse bite veineuse pour dire non. Je me suis lentement mis à genoux et j'ai embrassé son bout ; J'ai reçu un faible gémissement. J'ai commencé à sucer lentement, j'ai été surpris de voir à quel point sa queue tourbillonnait naturellement dans ma bouche, enfermée par ma langue. J'ai commencé à bouger la tête de plus en plus vite jusqu'à ce qu'il commence bientôt à gémir bruyamment et à crier "mmmmm s'il te plaît, continue, ohhh ouais aahhh". Sur ce, j'ai retiré ma tête et léché ses couilles jusqu'à sa tête. Avec un grand gémissement, il m'a tiré dans la bouche. Mon premier goût de sperme. C'était différent, salé mais sucré. Je l'ai avalé pour ne pas gâcher le moment puis je me suis levé, je l'ai embrassé lentement et je suis parti.

La semaine suivante, mon ami Luke m'a demandé si je voulais venir chez lui, j'ai demandé si je pouvais aussi amener mon autre ami, Tommy. Il a dit oui.

Dites-moi si vous avez aimé cette histoire car j'ai deux autres parties à suivre. Je suis juste heureux de vous faire enfin profiter d'une expérience que j'ai beaucoup appréciée. Laissez des commentaires et des critiques et assurez-vous de me faire savoir si vous souhaitez que je continue la trilogie. Merci et j'espère que vous avez passé une bonne lecture !

Articles similaires

Séduction estivale partie 1

Séduction estivale Pt 1 C'était l'été 1986 et je venais de terminer mes O'levels au collège international anglais de Marbella, en Espagne. Ma famille y avait déménagé 2 ans plus tôt. La plupart des gens de l'école étaient amis et se connaissaient quel que soit leur âge ou leur classe, donc évidemment j'étais amical avec mes amies jeunes sœurs, dont la plupart avaient 14 ans et avaient besoin de l'attention des garçons plus âgés. Les vacances scolaires venaient de commencer et l'amie de ma sœur Alesha organisait chez elle une fête au bord de la piscine à laquelle j'étais invité, c'était...

626 Des vues

Likes 0

Brandi et Jessica, finale d'Halloween

Brandi est mon escorte, je la paie pour coucher avec moi. Il y a bien plus que cela, elle est comme ma petite amie. Depuis que j'ai commencé à l'utiliser, elle s'est limitée à un autre client, elle en voyait environ cinq. Honnêtement, je pourrais l'épouser et la sauver de cette vie. Nous faisons bien plus que simplement avoir des relations sexuelles. Je l'emmène à des rendez-vous, au cinéma, en vacances, elle reste chez moi et bien plus encore. C'est l'une des femmes les plus magnifiques que j'ai jamais vues. Elle n'est pas trop grande, environ 5'6. Ses yeux sont si...

612 Des vues

Likes 0

Les rêves deviennent réalité_(0)

J'emballais mes affaires en me préparant à dormir chez mon ami. Il s'appelait Lyall. C'était un garçon de ma classe. Nous avions 14 ans tous les deux. La chose est; Je l'aimais depuis la 6ème. J'ai su très tôt que j'étais gay, même si je le cachais bien. Cela n'a pas beaucoup aidé qu'il soit extrêmement chaud et très désireux de le montrer. Il enlevait souvent sa chemise lorsque nous jouions ou mettait un short révélant ses jambes et ses cuisses. Qu'il soit ou non gay aussi, je ne le savais pas. Il faisait toujours des commentaires sur les filles canons...

1.4K Des vues

Likes 0

Cassie et sa maman_(1)

Jo-27 ans Tracie-30 ans Cassie-9 ans Tout a commencé le jour où j'ai rencontré Tracie. Tracie travaillait à la banque locale où j'effectuais toutes mes opérations bancaires. Eh bien, Tracie et moi avons commencé à parler et avant longtemps nous avons commencé à sortir ensemble. Après quelques mois, Tracie et sa fille, Cassie, ont emménagé avec moi. Tout allait parfaitement, la vie ne pouvait pas s'améliorer, j'étais surprise. C'était durant l'été 98 et Tracey a dû emmener son père à l'hôpital. Cassie est restée avec moi, ce qui n'était pas inhabituel car nous avions souvent été seuls ensemble. J'étais déjà debout...

1.6K Des vues

Likes 0

Je n'avais pas de choix

Je n'avais pas de choix Par EFon (C'est une longue histoire et il y a une certaine accumulation, mais je pense que cela vaut la peine de vraiment définir l'intrigue.) Qu'est-ce que je vais faire maintenant? Je suis coincé dans une situation sans issue et le stress me tue. Je n'ai jamais voulu une vie compliquée, mais j'ai un temps que j'aime ou pas. Ce qui est étrange, c'est que même si je sais que c'est mal, je ne peux pas m'empêcher de l'aimer quand même. Maintenant, j'ai eu des moments sauvages à l'université, mais alors que j'étais encore jeune, je...

1.5K Des vues

Likes 0

Le lutteur partie 1

Le lutteur, première partie Cette histoire parle d'un gars timide et d'un ami de la famille qui l'a aidé à surmonter ses blessures et sa timidité pour atteindre le sommet. C'est un peu une longue histoire. Je me suis laissé emporter cette fois. Encore une fois, j'utilise une bonne dose de correcteur orthographique pour ma dyslexie, mais les conseils et les commentaires sont les bienvenus. Faites-moi savoir si vous êtes arrivé à la fin les gars s'il vous plaît. The Silent Assassin était son nom de ring et ce n'était pas par hasard son vrai nom Adam, il était un produit...

1.2K Des vues

Likes 0

Kumiko - Partie 2 : Se réveiller_(0)

Encore une fois, c'est la partie 2 du repost! ______________________________________________ Introduction : Partie 2 de la série Kumiko. La partie 3 est déjà en cours d'écriture ! Plus court que le précédent mais la partie 3 est en route. Comme toujours, votez et laissez des commentaires. -------------------------------------------------- -------------------------------------------------- --------------- Il se réveilla avec un frisson, notant l'obscurité dans la pièce. Ses yeux se sont rapidement adaptés à la lumière et il a vu un feu qui était sur le point de s'éteindre. Il ne se souvenait pas qu'il y avait une cheminée dans sa chambre, puis il remarqua le poids léger...

1.1K Des vues

Likes 0

P'tit Jazz

Je m'appelle Patrick, j'ai 21 ans et je travaille dans un magasin de détail d'électroménager, dans l'entrepôt. Cela consiste généralement en de longues journées difficiles où il faut recevoir beaucoup de stock lourd, comme des réfrigérateurs et des machines à laver, et devoir également donner aux clients leur stock. Cela devient assez fatiguant, surtout pendant les mois d'été quand il fait chaud. L'entrepôt a un deuxième niveau, où nous gardons habituellement les unités extérieures pour les climatiseurs. Étant hors de vue de la caméra et uniquement accessible à ceux qui peuvent conduire le préparateur de commandes (un type de chariot élévateur)...

891 Des vues

Likes 0

Le remplacement de maman

Ce n'est que dans mes rêves que je pouvais concevoir ce qui se passait. Je dois rêver, ça ne peut pas être réel, n'est-ce pas ? Je me réveille du rêve d'avoir des relations sexuelles avec ma femme. Un rêve que je réalise maintenant, car ma femme était décédée il y a deux ans. Le rêve est de ma femme vingt ans plus jeune, mais j'ai l'âge que j'ai maintenant. Je suis encore groggy de sommeil, mais le rêve semble continuer dans mon esprit, car je ressens un plaisir intense dans mon aine. Je passe ma main sous les couvertures voulant...

930 Des vues

Likes 1

Une soirée - Partie 4

Partie 4 Nous sortons du club et remontons l'allée jusqu'à la route principale. Je hèle un taxi noir qui passe et nous montons sur le siège. Je donne au chauffeur le nom d'une route que vous ne connaissez pas et nous partons. Tu me lances un regard interrogateur, mais je souris juste en retour, ma main se pose sur ton genou, puis glisse doucement de haut en bas sur ta cuisse, chaque coup s'aventurant un peu plus haut. Vous décidez de vous allonger sur votre siège et de profiter de la balade. Le mélange du vin que vous avez bu et...

690 Des vues

Likes 0

Recherches populaires

Share
Report

Report this video here.